Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Pezenas

Grâce à l’appel d’une auditrice, nous parlons aujourd’hui d’une commune de l’Hérault, Pézenas -en occitan Pesenàs- . D’un point de vue économique, on la rattache à Béziers, et cette commune a plusieurs choses intéressantes, y compris d’un point de vue étymologique, mais aussi culturel, puisque l’un des berceaux de la littérature française, comme vous le savez sans doute…

Daguin

Le pétulant André, longtemps président de l’Industrie des Métiers de l’Industrie Hôtelière, ancien chef de l’Hôtel de France à Auch -dont nous parlions la semaine dernière- porte un nom piquant, mais pas pour les raisons que l’on croit… Daguin est un mot qui arrive de bien plus loin que le magret de canard, puisqu’il s’agit d’un patronyme originaire de l’Ouest

Courroye

C’est le nom d’un juge particulièrement placé sous le feu des media (*), celui de Philippe Courroye, magistrat parisien, procureur de la République au Tribunal de Grande Instance de Nanterre, et chargé des enquêtes préliminaires dans l’affaire dite « Bettencourt », dont il a déjà été question dans cette chronique. Récemment, cette affaire a été « dépaysée », dans d’autres domaines on dirait « délocalisée », histoire de transmettre ce dossier brûlant dans d’autres mains tout aussi innocentes. Incroyable mais vrai: il s’agit donc de…la transmission de Courroye, et cela n’est pas un jeu de mots!

Auch

Pour arriver à Auch, il faut faire le tour de l’Aquitaine, au moins d’un point de vue historique, car cette ville doit beaucoup à la présence des Romains dans la région, lesquels, comme d’habitude ou presque, vont débaptiser les villages qu’ils vont investir, et qui portent en général des noms dérivés de racines celtes, pour les nommer à leur façon. L’un des rares villes à échapper à cette influence sera…Bordeaux, qui gardera le nom de son chef gaulois, Burdigal, mais ceci est une autre histoire, dont nous reparlerons probablement.

AIllieres

Aujourd’hui, je vous emmène…ailleurs, pas à Hyères mais à Aillères ou Aillières (*), orthographes différentes, mais mêmes sons et mêmes sens, lieu-dit sur la commune de Gaillac-Toulza, en Haute-Garonne, aux portes de l’Ariège, à quelques kilomètres du « fief » jospiniste de Cintegabelle (avec çà, si vous ne trouvez pas…)