Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Illustration 10

PROFITEZ-EN ! VOUS CONNAISSEZ UNE VILLE AU NOM ETONNANT ? VOUS ETES EN VACANCES DANS UN ENDROIT AMUSANT ? VOUS AVEZ REMARQUE UN MOT PARTICULIER DANS L’ACTUALITE ?
VOUS VOUS DEMANDEZ D’OU PEUT BIEN VENIR UN NOM OU UNE APPELLATION ? LAISSEZ UN MESSAGE OU UN COMMENTAIRE ET PARTAGEZ-LE AVEC TOUS !

C’est facile: il suffit de taper quelques mots dans l’espace ci-dessous, pour un nom connu ou pas. Je vous répondrai directement.

Besson

Dans les différents ministères du gouvernement français, il y a un exemplaire unique qui s’appelle Eric Besson, régulièrement à l’avant de l’actualité pour des déclarations, initiatives, ou actions dont le sujet n’est pas la préoccupation de l’étymologie. Par contre, ce qui tombe particulièrement mal,

Lacourt

Ils sont tous les deux champions de natation, dans le même bain, dans le même temps, et, à leur niveau mondial, ils font forcément partie de la cour des grands, manifestement sans aucune jalousie l’un envers l’autre…Voilà une entrée en matière suffisamment tarabiscotée pour vous laisser entrevoir qu’il y a là-dedans tous les éléments de réponse étymologique qui concernent nos deux magnifiques vainqueurs synchrones du 100 mètres-dos aux Championnats de Shanghaï.

Servan-Schreiber

« On peut se dire au-revoir plusieurs fois », comme par exemple en énonçant à nouveau le(s) patronyme(s) de ce médecin récemment disparu d’une tumeur au cerveau. Si la notoriété publique retiendra surtout ses travaux et prises de position sur (contre) le cancer, il ne faut pas oublier son engagement humanitaire, en Irak, au Kosovo, au Guatemala, en Inde, etc…Eh bien, une fois encore, l’étymologie du nom vient en coïncidence avec le destin de celui qui le porte!

Winehouse

Il convient de lever un verre au repos de l’âme de la chanteuse britannique Amy Winehouse, mais, l’étymologie n’étant pas une technique pour faire de l’ironie facile avec des jeux de mots douteux (l’analyse des racines devant conduire précisément au phénomène inverse), on se bornera à constater sans commentaires qu’une personne souffrant d’addiction (entre autres) au vin, et nommée “wine-house”, soit littéralement “maison du/de/à vin(s)”, cela “force le destin”, comme aurait dit le brave Verdi.