Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hirondelle

Si! C’est bien le nom d’une personne, mais celui-ci serait plutôt un oiseau de proie, s’il faut en croire la récente mise en accusation dont il a fait l’objet, et il ne vient pas des faubourgs mais d’une délicieuse pinède du Cap d’Antibes, siège du palace-hôtel Eden-Roc dont il était directeur, là où vous avez certainement logé lors de votre dernière réception au Festival de Cannes. Voilà un patronyme bien intéressant, à tel point sans doute que, dans un même article ou reportage, beaucoup de media ont hésité entre Hirondelle et Irondelle, optant le plus souvent pour l’étrangeté du second terme!

Havel

Il est toujours un peu difficile de «s’attaquer» à un patronyme typiquement étranger, mais j’ai reçu tellement de messages concernant la disparition de Vaclav Havel, qu’il faut en dire un (ou deux) mot(s), ne serait-ce que pour comprendre le sens de son nom (son étymo-logie), car, quel que soit le pays, le continent, la race ou la nation, nous portons tous un ‘surnom’ venu du fond des âges, un peu comme le défunt premier président tchèque de l’ère post-communiste (je vous avais dit: le fond des âges…)

Nihous

Comment, vous ne connaissez pas Frédéric? C’est l’un des 19 (*) candidats à l’élection présidentielle, qui utilise là sa seconde cartouche, après les municipales de 2008. Le candidat du parti Chasse-Pêche-Nature et Tradition est en effet conseiller municipal de Baudreix (64800), comment, vous ne connaissez pas Braudeix, au sud-est de Pau**? Même si l’homme possède la corpulence, la faconde et la popularité d’un gascon bon-teint, il s’agit en fait d’un…ch’ti (couleur de la brosse à l’appui)!

Morbihan

Il ne vous aura pas échappé que nous sommes au 21è siècle, et que donc le moindre coup de vent arrête ou perturbe le fonctionnement des trains et des transports publics de certaines villes (la majorité des tramways des agglomérations de l’ouest atlantique!). Par ailleurs, comme s’en plaignent régulièrement les présentateurs météo, il pleut en décembre, la fin du monde est donc proche…Parlons hélas aujourd’hui d’une véritable catastrophe, que l’on jugera petite à cause de sa banalisation: un cargo ‘maltais’ s’est échoué sur les côtes du Morbihan (comment faisait-on au 18è siècle!?), et une pollution menace de souiller le golfe du Morbihan. Morbihan, quel drôle de nom…

tempête

Joaquim (ou Joachim)? «Qu’est-ce qu’il est, qu’est-ce qu’il a, qui c’est ce mec-là?», aurait dit Pierre Vassiliu dans une chanson célèbre. Joaquim, cela ne vous a peut être pas frappé (et on espère que ce ne sera pas le cas, au sens propre), c’est le petit-nom donné à l’épisode de tempête qui sévit ces jours-ci sur la côte nord-ouest atlantique. Moins ‘grave’ que Katrina ou Xinthia -plus c’est fort, plus c’est féminin (1)- il n’empêche que l’étymologie de ce prénom surtout répandu de nos jours au Portugal et en Espagne est intéressante, tout autant que sa nature. Explications…