Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Capture d’écran 2012-11-28 à 23.20.53

En cette période de naufrages (politiques), l’un des seuls qui tienne bon la barre et le vent s’appelle Armel Le Cléac’h. A l’heure où paraissent ces lignes, c’est toujours le leader de la septième édition du «Vendée Globe», la course en solitaire sur les mers la plus réputée sans doute. Evidemment, le marin est breton (what else?), non seulement par son ADN océanique mais par la consonance de ce nom très particulier. L’orthographe est également très caractéristique de cette région du bout des terres (finis-terre), et celle qui vous est proposée en titre est d’ailleurs trop ‘française’, puisqu’il vaut mieux écrire Le Cléac’h comme nous allons le voir. Quant à la prononciation…si vous n’êtes pas né dans un kouign-amann, vaut mieux ne pas essayer.

Hagman

Les médias n’ont pas manqué de saluer la disparition de l’acteur Larry Hagman, le célébrissime et définitivement immortalisé en JR, le ‘méchant’ de la déjà préhistorique série télévisée «Dallas». D’un reportage à l’autre, presque tous les journalistes l’ont abusivement gratifié de l’expression «l’homme que vous aimerez haïr», puisque le slogan fut créé pour une autre ‘sale tronche’ de l’écran (grand, cette fois), en l’occurrence le hongrois Eric Von Stroheim, pour ‘La Grande Illusion’ (1937…). Quoi qu’il en soit, et malgré tous ses efforts, Hagman restera probablement l’homme d’un seul rôle (essayez d’en citer d’autres?), un homme bien peu américain puisque son origine est…scandinave.

Autain

C’est le meilleur moment pour faire passer incognito une opération douteuse ou un fait-divers qui serait ‘monté à la Une’ en période creuse estivale, puisqu’on ne parle plus en France (uniquement, souhaitons-le) que des crêpages de chignon entre François et Jean-François. L’initiative de Clémentine Autain est d’autant plus méritoire qu’elle demande donc de déployer une énergie et un investissement exceptionnels, car le sujet est délicat: la femme politique et militante féministe témoigne en effet d’un événement personnel au sujet du viol, rappelant ainsi le nombre de crimes perpétrés régulièrement dans notre pays.

Afghanistan

Ce sera donc le souvenir d’une vie pour beaucoup de militaires, et le tombeau pour quelques autres; dans tous les cas, l’Afghanistan restera, pour le téléspectateur français ‘moyen’, ce morceau de carte géographique mal localisable (1), dont le nom faisait autrefois rêver par sa seule consonance pour le moins orientale…Les choses les plus évidentes n’allant pas toujours de soi (ou d’elles, si vous préférez), on prend rarement le temps de penser que le nom d’un pays, tout comme le nom d’une personne, ou comme un nom commun, n’a pas été décidé un jour par une autorité supérieure inconnue (certains disent même divine!), mais que son étymologie explique très clairement sa provenance, sa situation, sa fonction, ou parfois son habitat, dans de petites leçons très simples. Exemples.

Orsoni

Ne lui dites pas qu’il est italien, vous risqueriez des réactions directes, d’autant que le monsieur est corse (nuance!). Enfin…nuance ‘nationale’, mais étymologie identique, puisque toutes les racines de cette partie du bassin méditerranéen ont la même origine, le latin évidemment. De plus, il convient de garder en mémoire que, sur la durée de l’Histoire, la Corse a bien plus longtemps été italienne que française (merci Napo), après même une période arabe (d’où le motif du drapeau insulaire, la fameuse «tête de Maure», ce qui se passe de commentaires). Mais, pour revenir à l’actualité, c’est plutôt notre Alain qui se répand en commentaires consécutifs à l’assassinat de quatre de ses proches. Même si c’est sur les médias qui le désignent comme une future cible, il a effectivement toutes les raisons de grogner, au mois étymologiquement.