Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Orages

C’est la Une de quasiment tous les journaux, quels qu’ils soient. Entre des chats parisiens qui courent sous les grêlons, les dérapages verbaux d’un vieillard, et les minutes interminables du décollage en direct d’un avion de footballeurs, l’actualité a agacé plus d’un de nos lecteurs, probablement nouveaux puisqu’ils me demandent l’étymologie de ce simple nom commun: orage. C’était déjà la grande surprise au mois de juillet dernier (ciel, il pleut en été!). En voici donc une ‘rediffusion’ que vous aurez plaisir, je l’espère, à (re)lire.

Lloris

«O Capitaine, Mon Capitaine!», la célèbre réplique-rengaine du film ‘Le Cercle des Poètes Disparus’ pourrait presque s’appliquer à la tâche (ardue) qui sera celle du gardien et néanmoins capitaine de l’équipe de France de Football lors de la prochaine Coupe du Monde. Voilà un homme qui devra savoir encaisser (sauf des buts, comme de juste), et si possible apporter les lauriers de la victoire à sa formation. Etymologiquement, c’est vraiment l’homme idéal pour un tel destin…

Ouistreham

Basse-Normandie mais haut-lieu de l’Histoire, ce petit port de l’arrondissement de Caen est en ce moment sur toutes les lèvres, francophones et anglophones, mais avec des résultats parfois très différents, selon que vous êtes de Paris, Marseille, Montréal, Glasgow ou Münich (le pire). Dans cette symphonie linguistique (mais pas forcément harmonique) dûe aux commémorations du Débarquement de 1944, on entend aussi bien Ouistreham que Oïstreham, Oïsterham et même Oyestram, selon le talent du commentateur tv que vous écoutez (si vous ne l’avez pas encore entendu, bienvenue pour votre retour sur Terre). Quelle est la bonne version de ce petit mot, à l’orthographe étrange pour beaucoup d’habitants ‘du sud’? Eh bien pour une fois, toutes!