Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Laverge

En voilà qui cherchent le bâton pour se faire battre, car, on peut la tourner de tous les sens, on retombe toujours sur la même idée, celle d’une forme droite et plus ou moins souple. Bien sûr, dès qu’on vous parle de verge, vous pensez tout de suite à ce bouquet de bâtons liés autour d’une hache, emblème des huissiers romains. Plus sournoisement, le mot vous évoque peut-être un fouet ou un instrument de punition…Tout ceci est rigoureusement exact, tout comme le premier sens de ce mot: une pousse de branche, un rejet sur un tronc, puis une baguette.

Maquereau

Premier objectif: éviter le plus longtemps possible d’avoir des enfants, au risque de devenir évidemment la mère Maquerelle, tout en entrainant éventuellement un conjoint désormais surnommé le maquereau ou le mac, en abrégé. Si, de plus, c’est un grand bonhomme, vous voilà avec un ‘big mac’ à la maison; et pour peu que la marque de son ordinateur représente une pomme…

Finkielkraut

Ah, l’Académie! Investi cette semaine, mais « nommé » (il ne manquerait plus qu’il soit ‘nominé’!) il y a 18 mois, donc déjà passé aux rayons X (avril 2014). Découvrez ou revoyez l’étymologie complexe du nouveau patronyme immortel, en tapant son nom dans le champ de recherches en haut à droite de cette page. Et comme disait Francis, « Pas besoin de phrases, ni de longs discours, il y a tout dedans, il y a tout autour… ». Mais vous pouvez en rajouter quand même! Bonne lecture.

Urvoas titre

Malgré ce que peuvent en laisse croire les ‘sondages’ (basés sur la communication du moment) au sujet du «bilan négatif» du ministère Taubira, il faudra au nouveau Garde des Sceaux quelques actions d’éclat pour prendre dans la fonction une suite pas si facile…Dès sa nomination, j’ai entendu ‘tiens, pour une fois, c’est un basque’, sans doute en raison de la consonnance de son nom. Pas du tout: non seulement il est breton, mais en plus il est marqué par le destin, étymologiquement parlant bien sûr.

série bizarre Egoux

Vis-à-vis de son entourage, monsieur Egoux n’a qu’un problème: sa bouche. Car, d’un point de vue sonore, la bouche d’Egoux a, hélas, l’odeur d’un homonyme qu’on laisse volontiers aux spécialistes des nettoyages souterrains. Ne prenez pas un air…dégoûté, car ce patronyme n’a rien à voir avec ce que les Romains appelaient un cloaque, le grand collecteur des eaux usées d’une ville (essentiellement Rome, dans un premier temps). D’ailleurs, le mot n’est pas d’origine latine mais germanique, comme le laisse un peu deviner ce ‘x’ final.