Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Mac Court

Au début, on se dit qu’on a mal entendu, et que l’enthousiasme méridional du maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a quelque peu débordé au sujet de ses voisins de conférence: celle qu’il appelle avec insistance «Margarita Robert-Louis-Dreyfus» a sans aucun doute un prénom de trop (celui de feu son mari), même après plusieurs répétitions; et l’homme d’affaires Frank Mac Court, futur propriétaire de l’OM, a un nom si peu «irlandais» que le monstre du Loch Ness pourrait s’appeler O’Brian.! Et pourtant, il a raison…

Thielemans

Ce fut ‘le roi du monde de l’harmonica’, l’homme qui a joué pour et avec les plus grands noms du jazz, un musicien belge que ses partenaires ont eu la bonne idée de surnommer ‘Toots’, sinon vous auriez dû l’appeler Jean-Baptiste Frédéric Isidore, moins facile à caser sur une pochette de disque, sans compter la mention du titre de ‘baron’, accordée par le roi Albert lui-même. Vraiment, un homme du monde, ce Thielemans, y compris étymologiquement!

Duflot 2

Ira, ira pas? L’ex-ministre du Logement et…de l’Egalité des Territoires se doit d’occuper le terrain (avec plus ou moins d’enthousiasme) au nom de son parti d’Europe-Ecologie-Les Verts. Surfons donc sur la vague de l’actualité récente pour retrouver l’origine de ce patronyme qui semble si simple qu’il n’aurait pas besoin d’explication. A voir…

Pagnol

Passée un peu inaperçue entre réjouissances post-olympiques et déclarations d’intentions pré-présidentielles, la disparition de l’actrice Jacqueline Pagnol a peu retenu l’attention des médias. Celle qui fut la première ‘Manon des Sources’ était évidemment l’épouse de l’écrivain et cinéaste provençal Marcel, maintes fois adapté au théâtre ou au cinéma, en dehors de ses propres oeuvres. Or, celui qui fut le chantre du chant des cigales et des champs de lavande n’était pas si provençal que cela…

Argent (médaille)

Manifestement, «l’argent ne fait pas le bonheur», surtout pas celui des athlètes (et des chroniqueurs) olympiques: ‘déception’, ‘regret’, ‘inachevé’ et autres déclarations lapidaires ont salué les performances des vice-champion(ne)s; tous et toutes venu(e)s pour ‘décrocher l’or’, la breloque brillante de la deuxième place devenant presque pire que la quatrième place, ce qui semble du coup redonner un certain attrait pour une médaille de bronze qui permet d’éviter le pied du podium. Drôle de métal…