Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gensac

C’est vrai, elle n’était pas que l’épouse myope et fofolle du pétaradant Louis de Funès (et pas que dans quelques ‘Gendarme’), mais aussi une actrice de théâtre. Qui pourrait croire en effet qu’elle sortit du Conservatoire national d’art dramatique avec un 2ème prix de…tragédie? Ce qui est sûr, c’est qu’elle ne pouvait être qu’une bonne descendante de Molière, de la grande famille des comédiens ‘de race’, au moins étymologiquement…

Coville

Bon d’accord, Phileas Fogg aurait mieux fait de prendre un trimaran au lieu de trainasser pendant 80 jours autour du monde, ce qui lui aurait rendu impensable, voire suspecte, la performance de notre navigateur au long cours (on ne peut pas faire plus long) et au court temps (qui fera plus court? (1). Il n’empêche que, pour affronter les dangers de l’aventure, notre héros a dû traverser des zones de grand froid mais qu’il ‘lui en a fallu’, pour ne pas dire qu’il ‘en avait’, y compris étymologiquement!

Amri

Ce n’est pas franchement par envie de conserver la mémoire du terroriste de Berlin, mais beaucoup de messages sont arrivés cette semaine pour avoir quelques pistes sur l’origine et/ou le sens du nom du personnage. Evidemment de provenance tunisienne, l’homme porte un nom et un prénom sinon prédestinés du moins en rapport avec ce qui peut être une connonation troublante, au su des événements tragiques. Résumé rapide…

Morgan

Disparition de l’actrice aux yeux les plus électriques du cinéma français, et avalanche de superlatifs (mérités) sur la carrière et la vie de celle qui sut aussi bien porter le béret de feutre sur les quais de gare que se glisser dans l’image d’une Marie-Antoinette de carte postale…Comme vous le savez sans doute, Michèle ne s’appelait pas Michèle (mais Simone), pas plus que Morgan (mais Roussel). Petit parcours dans les différents éléments de son état-civil.

PInel

Il y eut Nathalie Kociusko-Morizet à droite: la seule représentante féminine dans la liste des candidats de gauche sera Sylvia Pinel, ex-ministre (*) des gouvernements Ayrault puis Valls. A côté de la rafale des prétendants en ‘-on’ (**), il y a donc un patronyme assez piquant, au sens propre sans doute mais aussi possiblement au figuré, et là, ça se complique…