Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Neuwirth

C’est le jour où tout est nouveau (*), y compris le sens de notre personnage du jour. Il ne s’agit pas des premiers voeux républicains du nouveau président mais d’un député qui a apporté un souffle nouveau et ‘révolutionnaire’ (c’est le moins qu’on puisse dire, si vous faites quelques recherches sur les déclarations de ses collègues et du ‘bon peuple’ à l’époque, rien que des imprécations -sérieusement- diaboliques!). Le débuté de la Loire fut en effet traité de ‘fossoyeur’ de la France pour avoir avancé le projet de loi sur la contraception (non, pas l’avortement, ‘juste’ la contraception). Alors, quoi de neuf, docteur?

Kane

Personne n’a ricané quand il a marqué son 56ème but -il est donc question de football- devançant ainsi le légendaire (au moins iconique) Lionel Messi qui avait calé deux cages avant; bref, le joueur de Tottenham est devenu le nouveau recordman de l’année, ce qui lui a valu les titres plus au moins astucieux de la presse spécialisée, le pire étant celui qui m’a été soufflé dès le troisième mot de ce paragraphe (*). Il n’empêche, Harry (déjà le prénom de l’année grâce à un royal rouquin) deviendra peut-être un jour aussi célèbre que son illustre homonyme du cinéma des années 40.

Boxing Day

L’actualité de 2017 n’a pas changé par rapport à celles de 2010, 2011, 2012, etc : profil bas politique général pour la dernière semaine de l’année; même le marché aux esclaves du football est morne. Profitons-en donc pour se renseigner par avance sur ce jour des ‘boxes’ typiquement anglo-saxon (après tout, c’est moins pire qu’Halloween, pour l’instant). Mise au poin(g)t sous le regard du saint du jour, vas-y Etienne!

Matignon

Décidément, les voyages ne réussissent pas aux équipes de ‘Matignon’, celles du ministère premier et récemment amer d’avoir réservé un Airbus privé pour gagner deux heures de vol et cinquante ou soixante coussins moelleux; quelques jours auparavant, il avait été moins risqué (y sont-ils allés en train?) de faire de Cahors le centre -très temporaire- du pouvoir exécutif national en y transportant les fauteuils (et les fesses) de nos gouvernants, forcément mieux…lotis sur les bords de la rivière homophone (1). Où il est dit que Matignon ne vient pas, mais pas du tout, du 7ème arrondissement de Paris.

Coucke

Craquante, la nouvelle Miss France, comme une (belle) pièce montée ou une (savoureuse) bûche de Noël, à la fois tête (rousse) bien faite et bien pleine (malgré quelques approximations de vocabulaire, sous l’émotion sans doute). «Après une blonde, une brune, puis une ‘lionne’» -citation de la nouvelle reine- voici donc un tempérament de feu tout juste sorti du fourneau familial, une région du Nord (encore Pas-de-Calais) où elle trace son sillon de beauté d’Arras à Boulogne-sur-Mer (*). Et si vous habitez dès la sortie nord d’Amiens, vous avez sans doute déjà compris le sens de son nom.