Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Castaner

Ce n’est pas obligatoire, mais être porte-parole d’un gouvernement puis Ministre de l’Intérieur peut vous amener à recevoir des coups (sans toujours la possibilité d’en donner) autrement dit, c’est un endroit à ‘castagne’, du moins étymologiquement. Si l’on y réfléchit bien, le mot est transparent puisque -pour une fois- il exprime au sens figuré ce que vous ressentez précisément au sens propre, l’effet que font des…châtaignes (sur votre nez). De ce point de vue-là, notre homme du jour a de la hauteur puisque c’est plutôt lui qui aurait tendance à les faire tomber.

Tati

La marque a défrayé la chronique (juridique, pas judiciaire) ces dernières semaines, à cause d’un projet de liquidation commerciale et donc de licenciements massifs…Difficile pourtant de faire aussi spectaculaire que la réussite ‘à bas coûts’ de cette initiative tunisienne venue s’installer à Paris à la fin de la Seconde Guerre Mondiale: grâce à des articles ‘en vrac’ dans lesquels on peut fouiller et que l’on peut donc toucher (dans la majorité des magasins de textile, il fallait demander à la vendeuse de vous présenter les pièces), l’enseigne fut un temps l’endroit à la mode (les motifs Vichy roses Brigitte Bardot). Mais au fait, pourquoi Tati?

Penicaud

Dans les préparations de débats gouvernementaux à venir, on entend encore davantage son domaine de prérogative (le travail) que son nom, mais ce n’est pas une raison pour s’endormir sur le sujet, ou plutôt si, au moins étymologiquement. Par ailleurs, ce nom illustre parfaitement l’équivoque totale qui entoure le sens de certaines racines linguistiques, car personne ne sait vraiment d’où viennent les Penicaud, sauf géographiquement…

Lalanne

Devinez qui se présente aux élections législatives à Evry (Essonne, région parisienne) contre….Manuel Valls (et accessoirement, Dieudonné)? L’immortel interprète de « On se retrouvera’ -sic- qui, lui aussi, se sentirait bien investir l’Assemblée Nationale comme « Maison du bonheur ». Un chroniqueur de radio matutinale plaisantait aujourd’hui avec ce patronyme qui, selon lui, devait avoir un rapport avec…l’âne (et, probablement dans son esprit, avec « Lalaland », le film?!). Evidemment, rien de tout ça, mais vous allez pouvoir vous rassurer en (re)lisant la chronique de janvier 2016 sur…Mme Hanus (taper ce nom), dans la série des noms bizarres. Car, tout près -si j’ose dire- il y a les Lanusse et les Lalanne justement! Bonne lecture

Collomb

Cas rare dans l’histoire des communes: à douze ans d’intervalle, la ville de Lyon a vu se succéder à la mairie deux Collomb, un Francisque, forme médiévale de Francis (jusqu’en 1989), et le nouveau ministre de l’Intérieur Gérard (depuis 2001), fils de Marc Collomb et de Marcelle Cuissard (aïe). On trouve même parfois l’orthographe Collomp, l’un et l’autre avec deux L (c’est mieux, pour ce qui va suivre), mais aussi simplement Colom, Colon (!), Coulom et Colomb; il va donc, forcément, être aussi question d’un certain Christophe…