Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gabart titre

Juillet 2017: « François Gabart et son équipage de Macif ont remporté « The Bridge », la première course trans-atlantique entre grands multicoques. Le maxi-catamaran a relié St-Nazaire à New-York en 8 jours et 31 minutes. Le vainqueur du Vendée Globe 2013 a avoué à son arrivée : « C’est très sympa de faire du bateau à voile devant la Statue de la Liberté face à Manhattan ! » (extrait de presse).
Rappelons que le navigateur se frottait au paquebot Elizabeth II, largement -et logiquement- arrivé bien avant. Cela n’empêche pas de relire l’article à lui consacré en 2012. En tapant son nom où vous savez…

Dusseldorf

Comme il sera inutile de mentionner (et d’expliquer) la ville d’arrivée du Tour de France 2017, il est encore temps de garder en mémoire celle qui fut au départ de grande boucle, située comme souvent dans l’histoire de la course hors des frontières nationales, Europe oblige. Pas très compliquée, l’origine du toponyme qui désigne la cousine de Paris ou Dijon, pas pour des raisons de jumelage administratif mais de production historique…

Veil

Veil, forcément Veil, du nom de son mari Antoine, patronyme dont la forme francisée vient d’un Weil (ou Weill, c’est pareil) antérieur d’origine juive ashkénaze (d’Europe de l’Est pour simplifier, par opposition aux séfarades du Sud et du Moyen-Orient). Selon les régions -et, aujourd’hui, les langues- ce nom, qui a majoritairement fait souche en…Allemagne et dans des zones d’influence germanique (Belgique, Luxembourg, Suisse alémanique, Lorraine et Alsace), est en fait un nom de lieu, ou plus précisément un nom dit ‘de domaine’…