Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Hallyday

Sans conteste, l’homme du moment s’appelait Jean-Philippe Smet, ce en quoi je ne vous apprends certainement rien, bien qu’en réalité son tout-premier état-civil ait été en fait Clerc (le nom de sa mère), puis donc Smet (celui de son père), et enfin Halliday (avec un ‘i’), celui du mari d’une cousine, un danseur américain nommé Lemoine Gardner Ketcham, de son nom de scène Lee Halliday (bonne idée). Et enfin, Hallyday (avec un ‘y’) à la suite d’une erreur sur la pochette de son premier 45 tours (1), prénom Johnny, un sobriquet venu…à l’idée de son père adoptif, j’espère que vous avez suivi.

Ormesson

Ou comment on découvre que les Immortels sont mortels. Vous aurez forcément entendu le nom de l’académicien au regard bleu-acier sur tous les médias et sur tous les tons, à raison sans doute mais pas forcément pour expliquer l’origine de son nom. Facile à comprendre mais qui réserve quand même quelques belles surprises, on va donc ne retenir que le ‘nom de provenance’ de ce…Jean-Bruno-Wladimir-François-de-Paul Lefèvre d’Ormesson : vous imaginez sans peine pourquoi le milieu littéraire parisien l’a rapidement surnommé ‘Jean d’O’ (2 syllabes au lieu de…16)!

St-Cricq

A l’occasion d’une «l’Emission politique» mensuelle, passage d’armes un peu tendu l’autre soir à la télévision française entre Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) versus la journaliste Nathalie St-Cricq (France 2). Il est vrai que le ton habituel et plutôt direct de l’intervieweuse ne lui vaut pas toujours un enthousiasme sans réserve de la part de ses éventuelles ‘proies’, surtout si l’invité-plateau n’est pas spécialement de caractère malléable, ce qui est le cas du-dit ex-ministre et actuel député marseillais; non, de Marseille, nuance…