Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Pichot

Il a été l‘un des ‘grands’ de l’équipe des Herbiers qui a tenu tête au PSG en finale de la Coupe de France, en jouant les portiers (presque) efficaces face aux attaquants parisiens. Au-delà de la reconnaissance unanime du milieu footballistique, ce castrogontérien (n’ayez pas peur, il n’a pas de problèmes intestinaux, il est juste né à Château-Gonthier, sous-préfecture d’une Mayenne proche de sa Vendée de coeur) reste pourtant un petit, pour ne pas dire un tout-petit, je veux dire étymologiquement parlant.

Ruffin

C’est l’homme qui fut en tête des défilés et parfois des journaux lors de ce 1er mai des travailleurs, un député de Picardie élu à l’Assemblée Nationale dans le groupe du parti de ‘La France insoumise’ et donc moins ‘visible’ que son bruyant collègue Mélenchon mais dont la propre voix se fait entendre de plus en plus. Le patronyme est moins évident (1), bien que vous connaissiez peut-être son homonyme (à une lettre près, mais cela ne change rien à la racine) l’académicien Jean-Christophe Rufin, écrivain et diplomate français…

Calédonie (Nlle)

Voyage présidentiel inaugural (pour la première fois) en Nouvelle-Calédonie…française donc située de l’autre coté du globe, tout comme l’américaine Nouvelle-Angleterre se trouve sur la côte Est des Etats-unis, ou l’ex-néerlandaise Nouvelle-Zélande (1) au (grand) large de l’Australie. Alors, forcément, ce territoire -pardon, collectivité territoriale- d’Océanie doit bien puiser son nom dans quelque région métropolitaine? Pas du tout, il est question ici de…l’Ecosse!

Viennoiseries

Parmi tous les jours fériés de ce mois de mai 2018, vous aurez peut-être l’occasion de faire un ‘matin paresseux’ anglais (grasse matinée en français, ou mieux réveil crapuleux) à l’occasion duquel quelqu’un vous apportera des croissants (un seul, ça fait radin). Et justement, mon toujours-au-boulot marchand de journaux (istambouliote!) me demandait, en ce premier mai, pourquoi toutes ces pâtisseries s’appelaient ‘viennoiseries’, lui qui ne connaissait de viennois qu’un empilement de crème industrielle foncée tournoyant sur l’écran de sa télé sous une blanche diarrhée de fausse chantilly de même facture…