Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Geraint

« Ciel, mon Geraint! » (ou « Sky, my Geraint! » si vous connaissez l’équipe). Le maillot jaune de l’année valait bien une petite explication sur ce prénom assez désagréable à nos lèvres nationales qui tentent, souvent, de ne pas trop le germaniser en prononçant «geraïnt» (presque correct) plutôt que «guérin» (trop francisé). C’est que la chose est galloise -donc théoriquement très loin de notre répertoire latin- issue d’une famille de dialectes médiévaux de culture celte, comme le cornique (de Cornouailles) ou le brittonique (bien avant d’être britannique).

Demare

Le récent vainqueur -français- d’une étape du Tour de France de l’année a le malheur -médiatique- de s’appeler Demare, ce qui a permis de trouver des Unes sans vergogne du type «Arnaud Demare fort», ou «Demare au quart de tour» (ou de…Tour, une allusion à la portion de compétition déjà effectuée?). Bref, encore une occasion perdue de donner à l’écrit son véritable sens, puisqu’ici, un ‘r’ unique change tout!

Juncker

« Ces Européens, ils ont l’air gentils comme ça, mais ils ne lâchent rien… », telle est l’opinion du président américain, qui négocie avec l’ex-Premier Ministre luxembourgeois et actuel Président de la Commission Européenne, au sujet des différentes taxes (réciproques) susceptibles d’allumer la guerre économique entre les deux -voire trois avec l’Asie- continents. C’est que Jean-Claude n’est pas un jeunot, malgré son étymologie…

Crase

Il s’agit du second (mais peut-être seulement le deuxième…) personnage impliqué dans cette embrouille de violences policières lors des manifestations du 1er mai. Par ailleurs, il s’agit également (et uniquement) de s’intéresser ici au sens de la racine des noms, quelles que soient les coïncidences que révèle parfois cette recherche; or, dans le cas du jour, la précaution oratoire -je veux dire rédactionnelle- est nettement de mise…

Benalla

Il y a des mots comme ça, dont vous ne soupçonniez pas la moindre existence deux jours avant, et que vous ne pouvez plus éviter d’entendre ou de voir en quelques heures sauf à partir au fin fond de la Russie pour trois semaines, et encore…Ce sont souvent des noms de lieux (la sous-sous-sous-préfecture du dernier département où vient de se jouer la dernière agression pédophile), ou le nom du sous-sous-sous-secrétaire d’état d’un ministère que vous découvrez, en garde à vue pour utilisation intensive de la voiture de fonction…