Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gaulois

«Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt», proverbe chinois (ça vient de loin et ça ne coûte rien), tel est le beau leurre jeté récemment par le Président de la République sous le nez de médias qui n’en ont pas besoin d’autant pour courir après en abandonnant d’autres pistes. Mais là n’est ni la question ni l’intérêt (de ma remarque) sauf en ce qui concerne le beau mot de ‘gaulois’, subitement viré à trois pages de la section ‘injures’ du moindre lexique par une meute politique qui n’a bien souvent que « nos ancêtres les Gaulois » à la bouche…Et encore, heureusement qu’Emmanuel Macron ne les a pas traités de…français! En tous cas étymologiquement.

Bouglione

Forcément, « Ils sont venus, ils sont tous là… » pour rendre hommage à la doyenne de la famille (plutôt la dynastie) Bouglione, en se réunissant au Cirque d’Hiver (where else?). Mais Paris n’est pas, loin s’en faut, la capitale de la spécialité, ce serait plutôt Nice, où la jeune Rosa a peut-être assisté aux premières représentations du Cirque Roche, l’un des tout-premiers à ‘tourner’ dans les années 1920. De toutes façons, les Alpes-Maritimes, c’est l’endroit idéal pour faire son deuil et…son beuil, en tout cas étymologiquement.

Hulot 2

C’était pourtant un chouette ministre, Nicolas! Déjà étymologiquement…Toute l’histoire d’un homme qui a laissé des plumes dans ces colonnes en avril 2011, puis mars 2016, et enfin mai 2017, avant de révéler à quel point il bout (hibou). Pour ne pas (définitivement sans doute) l’oublier, jetez un coup d’oeil sur la dernière chronique actualisée à l’adresse
http://www.etymo-logique.com/le-mot-du-jour/hulot-nicolas-3/
ou en plantant tout simplement les…cinq lettres dans le champ de recherche ci-dessus. Vous allez voir: son Environnement (linguistique) en vaut la peine!

Mac Cain

Le nom ne vous dira peut-être pas la même chose, selon que vous vous intéressez aux élections américaines ou aux frites surgelées…Il n’empêche, cette semaine est celle d’un hommage (quasi) unanime des Etats-Unis à son vétéran (donc héros) de la guerre du Vietnam. Homme politique pas toujours politiquement correct et bien que perdant de la dernière élection présidentielle, John Sidney (contraction de…Saint-Denis*!) est l’image même du sénateur-à-vie (plus de 30 ans) dévoué à son pays, donc un homme bon et -vu les photos de sa jeune carrière- beau. Ce qui tombe plutôt bien…

Nyssen

Petit bouillon (de…culture) pour la ministre successeure (1) d’Audrey Azoulay (comment, vous aviez déjà oublié le dernier gouvernement Hollande)? Une sombre histoire de travaux immobiliers non déclarés dans son entreprise précédente, dont le rapport avec sa fonction actuelle ne casse pas vraiment des briques, mais bon…Peut-être une occasion pour l’opposition de tenter une grande lessive? Cela tombe bien, cette femme, c’est quasiment la mère Denis; en tous cas étymologiquement!