Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Mekhissi

Champagne -forcément- pour le natif de Reims, quintuple médaillé d’or dans sa discipline (le 3000m. steeple) à l’occasion des derniers Championnats d’Europe d’athlétisme de Berlin. Je ne sais pas si l’athlète français, d’origine algérienne, goûte le-dit breuvage, mais autant ne pas fêter sa victoire comme en 2014 à Zurich, où un malencontreux mouvement de joie lui avait fait ôter son maillot avant la ligne d’arrivée dans un geste qui lui avait valu une disqualification immédiate. Et ce, malgré un patronyme on ne peut plus protecteur…

Chicot

Quelques médias ont eu la bonne idée (et la politesse) de saluer la disparition prématurée de ce grand comédien, dont la filmographie -certes, souvent pour des rôles dits seconds- tient dans un minimum de quatre pages que ne refuseraient pas beaucoup de ses confrères. Acteur mais aussi scénariste, compositeur et…chanteur (le premier Zéro Janvier dans le ‘Starmania’ des années 70, c’est lui), l’artiste, de naissance normande, avait un certain…chic, pas du tout chiqué.

Robuchon

Saviez-vous que ce futur pape de la cuisine a failli être un vrai prêtre, mais les seuls séminaires qu’il fréquentera seront en fait les semaines de formation pour les apprentis de ses différents établissements dans le monde. Notre Joël a donc commencé en mettant des religieuses (celles du couvent, pas les pâtisseries) aux fourneaux, avant de mettre les rattes (la pomme de terre normande) à la vapeur. Or, malgré tous ses titres, décorations et autres succès culinaires, ce grand de la gastronomie était un petit! Pas (que) physiquement, étymologiquement aussi…

Lesaffre

Un peu de fraicheur, ça vous dirait? Il va falloir vous accrocher quand même, car c’est pour suivre la coulée de celle qui a littéralement émergé des Championnats d’Europe de natation en s’adjugeant un magistral 400 mètres quatre-nages. Quoi qu’il en soit, si Fantine a déjà tout d’une grande, ce n’est donc pas une gamine et pourtant…

Nasri

Encore un petit coup de football avant les diverses reprises de championnat(s), pour suivre dans l’actualité les tribulations juridico-administratives de l’ex-joueur de Séville (via Manchester) grillé par l’indiscrétion d’une clinique américaine l’ayant « aidé à garder la forme » avec l’injection de quelques vitamines non autorisées par les agences de dopage. Surprise: encore une fois, l’étymologie du mot tombe bien (ou mal, c’est selon) avec les événements…