Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Tarrant

C’est l’homme qui va réussir à faire en un coup ce à quoi les Américains ne peuvent se résoudre depuis des décennies dans leur pays: limiter voire faire interdire la vente d’armes en Nouvelle-Zélande, après le massacre perpétré dans une mosquée de Christchurch. L’homme est australien, et a forcément fait beaucoup de chemin pour en arriver là; y compris peut-être étymologiquement.

Nouvelle Zélande

De temps en temps, un événement (en général funeste) fait résonner un nom plus ou moins longtemps dans les médias, ce qui est le cas aujourd’hui avec ce territoire dont beaucoup d’entre nous (sauf vous) auraient eu du mal à simplement citer la capitale. C’est donc au pays de la malencontreusement nommée ville de « l’Eglise du Christ » (Christchurch) que nous allons nous intéresser, une Zélande tout à fait…ancienne.

Glücksmann

Il n’est pas sûr que ce soit le meilleur chemin pour gagner en sérénité, mais (re)venir en politique en jouant les hommes providentiels pourrait bien rendre le PS heureux; c’est du moins ce qu’ont été tentés de se dire un certain nombre de cadres de ce parti en proposant de se rallier au mouvement (‘Place Publique’) du journaliste-réalisateur-essayiste pour les prochaines élections Zeuropéennes (et non pas Heuropéennes, comme le disent tous nos ministres et président!).

Messi 2

Lionel Andrea Cuccitini a encore frappé (les esprits) à l’issue d’un mémorable match du FC Barcelone qui a séché l’Olympique Lyonnais, en adressant un (mini) concert de louanges à son rival de la Juve, Cristiano Ronaldo. Comme quoi, même entre milliardaires du ballon rond, on peut parfois avoir des faiblesses…Mais si! Bon, assez de dribbles mesquins devant le triple Ballon d’Or, intéressons-nous à la racine du ‘Dieu du football’ (ou le Magicien’, ou ‘l’Ouragan’, ou ‘Le Picasso’- rayez les surnoms inutiles-).

Groenewegen

Moins facile à dire que Tapie, plus anecdotique que Bouteflika, bien moins célèbre que Zidane et presque aussi embêtant que Ghosn, le nom qui devrait être en fin de tous les journaux télé (forcément, c’est du sport) est celui du double vainqueur d’étape de la classique Paris-Nice. Si, si, c’est du vélo mais malgré sa destination azuréenne, la manif manque de caravanes en bord de route et d’échos d’accordéon; le champion est pourtant sur un chemin agréable, y compris étymologiquement…