Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Vahaamahina

« Coup de coude, carton rouge et polémique »…Cela ressemble à un titre de comédie italienne des années 1950, mais c’est le résumé -en tout cas médiatique- que l’on retiendra de ce match de rugby de Coupe du Monde 2019 lors du quart-de-finale contre le Pays de Galles (1). L’homme qui a empêché l’équipe de France de finir à quinze (joueurs) ou à vingt-et-un (points) porte un nom d’origine -évidemment- polynésienne.

Guirado

Catalogne encore…mais côté ‘français’ pour des affrontements moins sanglants (on espère) et plus sportifs pour ce quart de finale de Coupe du Monde de rugby au Japon face aux Gallois (ceux du Pays de Galles, pas du pays de Gaule). Où il est donc démontré combien la notion de ‘pays’ moderne ne correspond bien souvent qu’à des régions historiques aujourd’hui insérées dans des nations (Pays Basque, Bretagne, Provence, Savoie, Dauphiné, Alsace-Lorraine ou Catalogne…cherchez la France).

Barcelone

A nouveau à la Une de l’actualité en raison d’événements de révolte alors que se tient le procès des responsables ‘séparatistes’ régionaux, les noms de la capitale et de la région avaient déjà fait l’objet d’un article à l’époque du référendum interdit (août 2017). Pour les nouveaux lecteurs absents à ce moment-là (merci les USA, le Maroc, l’Algérie, le Canada…) ou ceux qui voudraient en profiter avant leurs prochaines vacances en Espagne, tapez le nom de la ville ou celui de la région dans le champ de recherche (et remontez dans les chroniques).

Zemmour

On ne peut pas toujours choisir quel nom est le plus intéressant à garder en mémoire, mais il est toujours utile de savoir quel est le vrai sens profond du mot qui le représente. Pour celui qui défraie la chronique médias du moment, vous trouverez assez facilement l’explication -basique- de l’origine des Zemmour, une racine…berbère qui fait référence à un type d’arbre symbole de…paix et de sagesse, en français un olivier.

Nat

On n’a peut-être pas assez rendu hommage à la brune actrice du film (entre autres) de Michel Drach « Elise où la vraie vie ». L’ex-mannequin de mode y jouait le rôle d’une jeune bordelaise éprise d’un Algérien militant du FLN, avec toutes les réactions dont on pouvait s’attendre de la part de la France de 1969 (1). Coïncidence du scénario (ou pas): Marie-José avait un lien très direct avec ce pays, au moins étymologiquement.