Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Paire 2

Actualité sportive: dans la lutte fratricide (forcée) entre compatriotes français lors des huitièmes de finales du Masters de Paris, le tennisman Benoît Paire n’a pas mangé son pain-bénit (même mot que Benoît, contraction du latin ‘benedictus’); les deux mots font la paire, mais Paire, c’est pas pareil! Ni pareil que pareil d’ailleurs…L’explication en (re)lisant la chronique à lui précédemment consacrée (2016) en tapant son nom dans le champ de recherche. Idem pour son ‘tombeur’ Gaël Monfils, que vous trouverez avec son ‘frère’ linguistique, Bonfils (Xavier)!

Citrouille

On se demande parfois pourquoi la citrouille est le légume associé à la fête d’Halloween…D’abord, la citrouille n’est pas un légume, mais un fruit; c’est celui d’une plante, une variété un peu particulière de courge dont les enfants adorent la décoration et un peu moins la soupe. Mais au fait, pourquoi une citrouille, et pas un navet, par exemple?

E-Tron

Un animateur de télévision vient d’être relaxé par la Justice pour avoir comparé, il y a quelques années déjà, une femme politique avec un ‘étron’, mot français qui désigne, depuis le 13ème siècle, une déjection fécale, pour employer le terme le moins odorant. Or, le sujet de cet article concerne une voiture qui est loin d’être une m…Même étymologiquement!

Villas-Boas

Si je vous dis qu’il s’appelle (aussi) Luis Pina Cabral, cela ne signifie pas qu’il utilise un pseudo pour passer inaperçu sur la feuille de match de l’OM (dont il est entraineur); le coach portugais de l’équipe blanc-bleu est en fait le fils de…Luis Filipe Manuel Henrique do Vale Peixoto de Sousa et de (attendez, ce n’est pas fini) Teresa Maria de Pina Cabral e Silva. En voilà un qui a bien fait de ne pas s’embourber avec le patronyme de ses deux parents sur sa carte de visite. Sauf étymologiquement!

Adrénaline

Non, ce n’est pas la fille de Vercingetorix (sans accent, vous allez voir pourquoi) mais celle de l’honorable Yokichi Takamine, médecin américain au nom de…protéine, qui découvrit la substance au début du siècle avant-dernier. Lequel l’a baptisée en décrivant la région de provenance de ce booster d’énergie, le rein! D’où le latin ‘ad-renal’ (près du rein, vers le rein), suivi d’un suffixe traditionnel dans ce domaine (-algie pour une douleur, -ite pour une inflammation, -ine pour une hormone, etc). Mais…