Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Bockel

« L’Histoire, c’est l’Actualité d’hier soir » disait un de mes confrères (et maître) journaliste; voilà une occasion de ne pas oublier trop vite le nom du lieutenant Pierre-Emmanuel, disparu avec douze autres soldats dans un tragique (c’est le mot, vous allez voir!) accident lors d’une opération au Mali. Grâce à la présence (courageuse selon les uns, insistante selon d’autres) de son sénateur de père sur de nombreux médias, les Français ont découvert ce patronyme originaire de l’Est (de la France).

Penicaud

Difficile retour (et surtout sortie) du dernier Conseil pour la ministre chargée du Travail, qui a ‘descendu’ les marches du Palais de l’Elysée en fauteuil roulant. Un vrai…travail, dont la coïncidence va bien nous obliger à reparler juste après avoir dit quelques mots de l’origine de son patronyme, dont la souche se situe dans les environs de Limoges (aïe, la ville où l‘on ‘exile’ ceux ou celles qu’on veut éloigner de Paris). Notre Versaillaise (de naissance) se serait-elle endormie au point de faire une chute?

Delevoye

Période difficile pour le Haut-Commissaire à la réforme des retraites, qui sera peut-être contraint de…retirer quelques paragraphes à l’épais (= aussi bien large que touffu) rapport sur les pensions des futures générations. En France, la route est longue avant tout changement (« je suis d’accord pour changer, mais sans toucher à rien ») et ceux qui s’y sont attaqué ont pris le risque de rester sur le bord du chemin. Ou plutôt de se retrouver à la rue, en ce qui concerne notre (ex)ministre natif du Pas-de-Calais…

Daguin 1

Fin de service pour le chef cuisinier auscitain (car né à Aux ou Auch en français, mais la version gasconne serait préférable, on va voir pourquoi) qui va désormais s’occuper de la cuisine des anges. «L’inventeur du magret», désormais incontournable sur presque tous les menus gastronomiques français, a en effet eu l’idée (du coup, tout à fait ‘récente’, historiquement) de ‘travailler’ différemment le traditionnel filet de poitrine de canard (ou d’oie). Ce n’est donc pas le copain des palmipèdes; sauf étymologiquement!

Mouzin

A cause de (ou peut-être grâce à, selon la conclusion de ‘l’affaire’) la force de frappe médiatique, mais aussi en raison du temps écoulé qui a inlassablement ramené ce patronyme à la Une de nos journaux, on a l’impression d’avoir toujours connu ces deux mots accolés ensemble. C’est peut-être ce qui a conduit de nombreux lecteurs à se (me) poser la question de son étymologie.