Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Chine

L’un des avantages de la médiatisation, c’est que l’on découvre (parfois) l’existence de lieux ou de villes sur lesquels on n’avait pas la moindre idée (ni intérêt) quelque temps auparavant. Les habitants de l’Essonne (France) ne savaient pas qu’ils étaient sinon jumeaux du moins jumelés avec la province d’Hubei (Chine), pas plus que des Bordelais apparentés -diplomatiquement- avec la désormais célèbre pour l’éternité (du 21ème siècle) Wu-Han, marché super aux chauves-souris et autres pangolins. Mais aujourd’hui, difficile d’échapper à la Chine…

Apathie

La position précise du coup de ‘h’ est capitale. D’un point de vue orthographique, ça ne pose pas de problème à l’écriture; mais d’un point de vue sonore, un célèbre animateur a récemment fait (pour la dix millième fois sans doute) un gentil jeu de mots sur l’état-civil du pétulant journaliste politique dont on ne compte plus les collaborations à divers médias, radio ou télé. Mais traiter Jean-Michel ‘d’apathi’(-que) n’a franchement aucun sens ni raison, y compris étymologiquement.

Benichou

Une « Grosse Tête », vraiment! Avant d’oublier le tonitruant participant à une célèbre émission de radio quotidienne, il fut aussi journaliste, patron de presse, chroniqueur radio ou (co)animateur de télévision, et même acteur (occasionnel au cinéma) et comédien (professionnel sur les planches). Bref, une vie bien remplie pour un homme très…vivant. Même s’il vient de décéder, on ne peut pas mieux dire!

Mountbatten-Windsor

Il est rare, à notre époque, qu’on doive absolument trouver un patronyme à quelqu’un, surtout quand la personne en question ne manque pas de richesse…généalogique. C’est ce qui va arriver à Henry-Charles-Albert-David de Galles, plus connu sous l’abréviation de Harry, prince de la couronne d’Angleterre. Mamie Liza a donc dû gratifier son néo-canadien de petit-fils de ‘Mountbatten-Windsor’. Logique, mais pas très étymo…

Ecouvillon

Et un mot de plus à la Une, par la grâce d’une médiatisation aussi inattendue que subite. Le dernier accessoire à la mode (littéralement: qui représente un moyen ou une manière de faire quelque chose) est un petit stylet qu’il convient d’enfoncer «dans des cavités anatomiques» comme le disent sans plus de précisions certains dictionnaires. Et quelle est la fonction de ce ‘coton-tige nasal’ (que vous avez peut-être expérimenté)? Donner un bon coup de balai au coronavirus, à tous points de vue d’ailleurs.