Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Amélie

C’est le nom -féminin, forcément féminin (1)- de la tempête qui aura frappé les côtes françaises en ce début novembre 2019. Emotion et attention maximales chez tous les présentateurs (-trices) météo, ce qui aurait bien fait plaisir au dramaturge français Georges Feydeau qui déjà préconisait, dans une comédie de 1908, « Occupe-toi d’Amélie (2) ». Il n’empêche, cette Amélie est un véritable tourbillon, y compris étymologiquement.

Citrouille

On se demande parfois pourquoi la citrouille est le légume associé à la fête d’Halloween…D’abord, la citrouille n’est pas un légume, mais un fruit; c’est celui d’une plante, une variété un peu particulière de courge dont les enfants adorent la décoration et un peu moins la soupe. Mais au fait, pourquoi une citrouille, et pas un navet, par exemple?

E-Tron

Un animateur de télévision vient d’être relaxé par la Justice pour avoir comparé, il y a quelques années déjà, une femme politique avec un ‘étron’, mot français qui désigne, depuis le 13ème siècle, une déjection fécale, pour employer le terme le moins odorant. Or, le sujet de cet article concerne une voiture qui est loin d’être une m…Même étymologiquement!

Adrénaline

Non, ce n’est pas la fille de Vercingetorix (sans accent, vous allez voir pourquoi) mais celle de l’honorable Yokichi Takamine, médecin américain au nom de…protéine, qui découvrit la substance au début du siècle avant-dernier. Lequel l’a baptisée en décrivant la région de provenance de ce booster d’énergie, le rein! D’où le latin ‘ad-renal’ (près du rein, vers le rein), suivi d’un suffixe traditionnel dans ce domaine (-algie pour une douleur, -ite pour une inflammation, -ine pour une hormone, etc). Mais…

Dorian

Catastrophe naturelle de l’été 2019, Dorian est le premier ‘ouragan majeur’ de l’année. Ouragan parce qu’évoluant dans l’Atlantique Nord, au contraire des typhons et cyclones centrés en Asie pacifique; ouragan parce que signe de la colère du dieu du feu maya Hurakan (hurricane en américain, transformé en français après une prononciation un peu plus gutturale). Et Dorian parce baptisé d’un prénom européen (c’est la règle, pour les années paires). Mais, paradoxalement, ce n’est pas un cadeau!