Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gaulois

«Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt», proverbe chinois (ça vient de loin et ça ne coûte rien), tel est le beau leurre jeté récemment par le Président de la République sous le nez de médias qui n’en ont pas besoin d’autant pour courir après en abandonnant d’autres pistes. Mais là n’est ni la question ni l’intérêt (de ma remarque) sauf en ce qui concerne le beau mot de ‘gaulois’, subitement viré à trois pages de la section ‘injures’ du moindre lexique par une meute politique qui n’a bien souvent que « nos ancêtres les Gaulois » à la bouche…Et encore, heureusement qu’Emmanuel Macron ne les a pas traités de…français! En tous cas étymologiquement.

Crase

Il s’agit du second (mais peut-être seulement le deuxième…) personnage impliqué dans cette embrouille de violences policières lors des manifestations du 1er mai. Par ailleurs, il s’agit également (et uniquement) de s’intéresser ici au sens de la racine des noms, quelles que soient les coïncidences que révèle parfois cette recherche; or, dans le cas du jour, la précaution oratoire -je veux dire rédactionnelle- est nettement de mise…

Croates

Avant, pendant, après…le match crucial (et, heureusement, final) de cette Coupe du Monde 2018, la « Menace Croate » fait la Une de tous les médias. Y aurait-il un lien avec des corbeaux qui pourraient…croâsser au-dessus des joueurs français? Vous le saurez en lisant l’article déjà consacré au Kosovo (18 octobre 2013), autre confetti de l’ex-Yougoslavie; et pour la peine, vous aurez droit au tour complet de la région, indispensable pour comprendre l’origine de cette Croatie. Tapez donc ‘Kosovo’ en haut à droite de cette page.

Chavatte

Vous ne connaissez peut-être pas le nom du jour, et pourtant vous en avez largement entendu parler ces dernières semaines, puisqu’il s’agit de celui du jeune homme assassiné par un ‘rival amoureux’ (comme a dit la presse) dans un parc de Mourmelon (Marne). Dorénavant, le site perpétue sa mémoire sur une plaque à l’entrée du bois, et ne lasse pas de poser question à un certain nombre de visiteurs…

Bleus

Le ciel est (encore) bleu pour les Bleus…La majuscule fait toute la différence puisque -contexte oblige- vous ne pensez pas une seconde qu’il puisse s’agir de militaires novices mais des footballeurs de l’équipe nationale. Ceux que l’on regardait «Dans les Yeux» au cours d’un célèbre documentaire ont de la chance: dorénavant, à part leurs homologues féminines de…handball, l’adjectif semble leur être réservé, au détriment d’autres formations françaises. Et pourtant, être bleu (ou tout simplement le bleu) n’a pas toujours été recommandable, y compris étymologiquement…