Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Biarritz 3

B comme bunker, qu’il disait le monsieur de la télé…Biarritz, ‘ville à risque’ pendant le G7? En tous cas d’un point de vue étymologique, car on a entendu toutes les versions sur l’origine du nom de cette commune. Les unes et les autres sont envisageables tant on est peu sûr des termes exacts contenus dans le mot et, quand on arrive à quelques certitudes, ils sont quasiment…synonymes. Explication(s).

Lariboisière

Il y a urgence(s) à sauver le soldat Lariboisière, si l’on en croit les alertes récurrentes de personnels soignants épuisés par la charge de travail mais surtout par la difficulté à gérer les patients. Le nom revient régulièrement à la Une des médias et s’y installera peut-être jusqu’à prise en compte des revendications, avec ce phénomène progressif inévitable qui le fait entrer dans nos habitudes sans savoir ce qu’il signifie exactement. Au fait, docteur, c’était qui (ou quoi) Lariboisière?

Everest

Curieuse idée de transformer ‘le toit du monde’ en poubelle…La presse parle beaucoup, ces derniers temps, de l’incivilité des montagnards qui commencent à considérer (à leurs risques et parfois péril mortel) que le plus haut sommet de l’Himalaya peut absorber sans vergogne les déchets de la civilisation. Une telle invasion touristique, comme les inconscients qui partent en baskets à l’assaut du Mont-Blanc, n’aurait certainement pas plu à Sir George…

Corse

Le département «ami de la nation française » (1) a tenu le direct sur plusieurs chaines de télévision à l’occasion du dernier ‘Grand Débat’ orchestré par le gouvernement. Comme en témoignent quelques titres peu originaux de la presse écrite («Grand débat: ça se corse », « Macron: des échanges corsés ») le mot -lui aussi- pose encore problème à un certain nombre de nos compatriotes, par lequel certains n’hésitent pas à justifier la provenance des…corsaires.

Rungis

« 69, année économique »…Ce pourrait être la devise d’une ville dont le (re)nom a été dévoré par la nourriture; or, il y a une vie avant le Marché, même si celui-ci est d’Intérêt National, et la cité qui ne dort (presque) jamais pour faire ses courses commémore donc cette année le cinquantenaire de la méga-giga-tera-épicerie du Val-de-Marne…