Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Catalogne

Ainsi donc les citoyens catalans ont décidé de voter pour une ‘indépendance’ de la province espagnole (déjà, à ce stade de l’introduction, je risque au moins deux menaces de mort de la part d’un barcelonais). Le mot ‘indépendance’ faisant un peu trop peur aux espagnols en général (à cause des revendications basques en particulier), il s’agira donc d’un ‘Etat souverain’, au coeur d’une fédération hispanique dont le statut reste encore à déterminer dans les années à venir…Il n’empêche, si la Catalogne devient un état à part entière, ce sera le troisième à rimer (étymologiquement) avec deux autres seuls pays au monde: la Polo-gne et…l’Espa-gne!

Malaisie

L’un des mots les plus recherchés sur la toile en cette fin de semaine est celui de la compagnie aérienne de ce pays du sud-est asiatique, qui se serait bien passé(e) de la médiatisation anniversaire de la disparition toujours énigmatique d’un Boeing-maison. Malaisie en français, Malaysia en anglais (pour la v.o en malais, je n’ai pas de clavier en tamoul, mais vous pouvez toujours revoir le symbole sur l’empennage de l’avion). Petit exercice facile de toponymie élémentaire: à votre avis, que signifie le nom de ce pays?

Palestine titre

A l’ordre du jour du Parlement français, est inscrite une discussion sur la reconnaissance d’un état palestinien, d’après une proposition des députés PS. Le but de cet article n’est évidemment pas de s’attacher au fond (ni même à la forme, sans doute) du sujet, mais simplement, comme pour d’autres pays ou territoires déjà traités, à son étymologie. Car, depuis des décennies, vous avez entendu ce mot ‘aux Informations’, cartes, commentaires et analyses à l’appui. Mais, pour être (bien?) ‘informés’, sommes-nous pour autant (bien) ‘renseignés’ sur la racine de cette région du monde? A votre avis, Palestine…

Crimée

Comme dirait Wladimir (1): «Tant qu’il n’y a pas mort d’homme»…Il n’y a donc qu’en français que la péninsule (ex-) ukrainienne donne lieu à une homophonie (une ressemblance de sons) un peu douteuse, appuyée par des souvenirs scolaires plus ou moins précis: parmi les villes du coin figurent en effet Sébastopol, Yalta et Balaklava (pour les fanas du médiéval), rien que des endroits qui ont laissé des traces dans l’Histoire. Ces traces sont-elles pour autant les indices d’un…’crime’? Absolument pas, la Crimée n’est pas le pays des criminels!

Kosovo

La côte chypriote, la richesse qatari(e), l’armée azéri(e), et Léonarda, la lycéenne kosovar(e)…si ça, ce n’est pas de l’intégration, au moins linguistique! En quelques heures, et grâce à la puissance d’une parole murmurée sur une radio et reprise par tous les supports de presse, la jeune fille récemment expulsée vers son pays prétendument d’origine (en fait, elle est née en…Italie!) est devenue le porte-drapeau de la république-confetti du Kosovo-et-Métochie (nom complet), le territoire le plus au sud de l’ex-fédération yougoslave; ce qui tombe bien, ‘yougo-slavie’ signifiant ‘les slaves du sud (yug)’. Mais restons à Mitrovicà, sorte de Jérusalem adriatique tiraillée entre les quartiers serbes (au nord) et albanais (au sud). Là non plus, rien n’est simple…