Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Barcelone

Le toponyme actuellement (août 2017) le plus diffusé dans le monde est sans aucun doute celui de la ville espagnole (pardon, catalane) qui vient de subir un attentat en plein centre d’une cité largement marquée par un afflux touristique. Mais, comme disait l’autre (1), ‘répétition ne vaut pas information’, or, d’un point de vue linguistique, on ne connait de Barcelone qu’une abréviation footballistique en ‘Barça’; mais est-ce une indication suffisante?

Bormes

Théoriquement -et étymologiquement- la commune varoise est davantage connue pour s’enflammer régulièrement de bouquets de minuscules pompons jaunes que de foyers d’incendie dévastateurs. Saisissons néanmoins l’occasion pour éclairer un peu plus le nom d’une cité relativement récente et dont beaucoup (de parisiens?) croient encore, par facilité, qu’il s’agit d’une…erreur de transmission du mot ‘borne(s)’! Or, la voisine du Lavandou (ancien quartier côtier de Bormes) n’a de bornes qu’historiques, et pour cause…

Dusseldorf

Comme il sera inutile de mentionner (et d’expliquer) la ville d’arrivée du Tour de France 2017, il est encore temps de garder en mémoire celle qui fut au départ de grande boucle, située comme souvent dans l’histoire de la course hors des frontières nationales, Europe oblige. Pas très compliquée, l’origine du toponyme qui désigne la cousine de Paris ou Dijon, pas pour des raisons de jumelage administratif mais de production historique…

Nice 2

Beaucoup de questions sur la ville de France actuellement la plus observée, commentée et honorée à travers le monde. Pour éviter toute indélicatesse avec les événements, voici en guise de réponse la chronique déjà enregistrée en novembre 2011, à l’occasion d’une réunion du G8. A replacer donc dans son contexte, mais évidemment l’étymologie de la ville n’a pas changé..

Outreau

Tel le phénix qui domine la mairie de la commune, le scandale judiciaire d’Outreau revient à la Une de l’actualité, enfonçant encore un peu plus l’image de ce lieu dont le nom restera longtemps attaché à un bourbier aussi vaseux que Damartin-en-Goële (affaire Kouachi, vous vous souvenez?) ou la lorraine Vologne (affaire Grégory Villemin). Or, ce n’est pas une image, mais la simple réalité étymologique…