Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Bourgthéroulde

Encore un piège pour les journalistes -essentiellement radio et télévision- obligés de téléphoner à tour de rôle en mairie pour savoir comment se prononce le nom de cette désormais célèbre (pour quelque heures) commune de Normandie. Et encore une bonne raison de résumer quelques explications simples sur l’étymologie de ce terme apparemment très compliqué (attendez la suite du circuit présidentiel…)

Niort

L’événement national du jour tient donc en quatorze mots qui ont suscité des centaines de lignes de commentaires capitaux: Niort (chef-lieu des Deux-Sèvres) est-elle « une des villes les plus laides qu’il (m’) ait été donné de voir »? La phrase est extraite du dernier opus de Michel Houellebecq et passe mal auprès des Niortais, comme s’en émeut la presse locale. Et si jamais, étymologiquement…

Blanquefort

« Il était une fois… » une belle princesse arabe répondant au doux nom de Blanqua. Son père était un valeureux chef de guerre arabe, qui l’avait emmenée dans sa campagne militaire en Sud-Ouest de la France, histoire de se battre contre ce Charles si habile à manier le marteau (une masse d’armes, pas le format qu’on trouve dans les magasins de bricolage) qu’on l’avait surnommé Martel…

Salzbourg

Aujourd’hui, football! Même si quasiment toutes les fois où l’on cite cette ville autrichienne sont en rapport avec Mozart (sa ville natale) tout comme Bayreuth est le territoire de Wagner (bien que né à Leipzig), il s’agit de parler de l’équipe qui est venue défier -sans succès- les enragés du Stade Vélodrome marseillais, dans le cadre du match-aller de la Ligue Europa. L’occasion pour nous de décrypter la composition (facile) d’un nom de lieu dont on trouve beaucoup de cousins à travers l’Europe, et d’y ajouter notre grain. Forcément de sel…

Cattenom

Des militants d’une association pacifiste ont pénétré le site d’une des plus importantes centrales nucléaires françaises (sinon européennes), et ont réussi à y provoquer des tirs qu’on ne peut heureusement qualifier que d’artifice(s). En attendant de faire des étincelles avec le niveau des procédures de sécurité, les exploitants de la-dite entreprise n’auront réussi qu’à cannibaliser le nom de ce village qui n’en peut mais de plaider «la ville dynamique où il fait bon vivre (1)». Et pourtant, ‘Catte’ n’avait pas à rougir de son…nom, étymologiquement du moins.