Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Miss France 2019

Bon, vous allez avoir la gentillesse de ne pas me demander l’analyse linguistique de son prénom très particulier, forcément…tahitien. Eh bien, non! Disons océanien pour schématiser, car si Miss France 2019 est une (maintenant ex-) Miss Tahiti, son état-civil vient de Mata Utu, que vous aurez immédiatement identifié comme moi en tant que capitale des Iles Wallis-et-Futuna (et Alofi), dernier confetti de la Polynésie française à presque 3000 kms à l’est de Papeete. Et pourtant, tout cela va nous ramener…dans les Pyrénées!

Markle

Un peu de glamour dans cette période de brute(s), bien que pour elle aussi la situation soit agitée: on parle en effet de la prégnante (enceinte, en français) Duchesse du Sussex sous plusieurs angles peu flatteurs; rien à voir avec la royale grossesse mais avec les aspérités d’un caractère que l’on dit de plus en plus réfractaire aux contraintes de la Cour, voire à une convivialité familiale (par alliances-s) devenue rivalité avec l’épouse du prince William dit de Cambridge…

Hirscher

Malgré un prénom un peu daté, il s’agit d’un fringant sportif trentenaire d’origine autrichienne (ah bon…) et néanmoins multiple champion olympique, qui vient de remporter sa soixantième victoire lors du Slalom géant qui vient de se tenir à Val d’Isère. Je sais, vous n’avez rien pu voir à la télé, à travers les fumées des gaz lacrymogènes, mais si vous allez vous promener dans les Alpes de l’Est, peut-être pourrez-vous voir dépasser des cornes d’un taillis: c’était exactement le métier de l’ancêtre de notre skieur.

Pacôme

Elle s’appelait…Simone, mais a préféré (à raison) garder son second prénom pour sa carrière de comédienne de théâtre ou d’actrice de cinéma et de télévision. Un peu cataloguée ‘rigolotte’ à cause de (ou grâce à) un ‘abattage’ certain dans ses apparitions, elle tenta néanmoins de dompter sa nature en écrivant ses propres rôles. Et dompter est bien le mot, y compris étymologiquement!

Chardy

Il y a des fois où ça marche, et des fois pas…En fait, faut-il redire ici que l’étymologie -le vrai sens- d’un nom n’a aucun rapport avec ce que ses porteurs descendants ont pu devenir (un Lebrun peut tout à fait être blond; un Legrand très petit, etc); mais il y a parfois des coïncidences qui peuvent prêter à sourire ou à réflexion, ce qui pourrait être le cas d’un récent évènement sportif.