Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Bouttier

Coup de gong final pour le boxeur français et acteur amateur dans une mémorable scène de dispute entre copains (Huster, Villeret, Hossein) pour Claude Lelouch dans « Les Uns et les Autres ». Il partage les mêmes gants de boxe -étymologiques- qu’une femme politique déjà citée ici, Christine Boutin! Deux articles à votre disposition en…tapant son nom dans le champ de recherches.

Evra

C’est le dernier des jeunes retraités de l’année: le footballeur français très médiatisé -pas toujours pour de bonnes raisons (il était capitaine de l’équipe nationale lors de la ‘grève’ pendant la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud) et autres accrochages avec ses collègues – a décidé de quitter le terrain, sans renoncer peut-être à devenir entraineur. Et Patrice Latyr Evra, son état-civil complet, aurait sans doute évité une erreur d’interprétation à quelques abonnés des réseaux sociaux.

Bernal

Comme quelques autres sportifs à l’état-civil ‘résumé’ (Neymar, par exemple) il s’appelle en fait Egan Arley Bernal Gomez -c’est plus fatigant à dire sans bafouiller sur les plateaux télé- et c’est un pur produit (étymologique) évidemment européen. Normal, allez-vous penser, c’est le cas -hors vestiges autochtones- de la majorité des noms de famille émigrés sur le continent américain, qu’ils se soient implantés dans le nord anglo-saxon ou le sud hispanique. Sauf que là, notre cycliste au teint mat et à la tignasse noir de jais descend de (ou remonte à, s’il préfère la pente) une histoire typiquement germanique et…basque!

Rykiel

La marque aux célèbres pulls a été définitivement…rayée de la carte des magasins. Quelques années seulement après la disparition de sa charismatique créatrice (elle est la seule représentante de la mode à avoir une rue à son nom à Paris, dans le 6ème arrondissement), la liquidation judiciaire a été prononcée, actant ainsi la fermeture du dernier magasin à l’enseigne énigmatique pour de nombreux français…

Hauer

La canicule de cet été 2019 aura fait (aussi) des victimes médiatiques, car la chaleur (il fait chaud à Paris? C’est un scandale!) fait tourner la tête des journalistes et empêche le Monde de continuer le même mouvement; entre-temps, aura disparu l’un des acteurs européens les plus charismatiques, révélé par le sulfureux « Turkish Delices » de Paul Verhoeven (1973), puis apparu dans le superbe « Lady Hawke » de Richard Donner (1985), « Batman begins » de Christopher Nolan (2005) ou encore le « Valérian et la cité des mille planètes » de Luc Besson (2007), parmi plus de 150 autres films dont le culte « Blade Runner » de Ridley Scott (1982). Petit exercice d’analyse.