Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Beethoven

« Il aurait aujourd’hui 250 ans » commencent à dire avec émoi quelques médias, puisque le génial compositeur est né en 1770. Rassurez-vous, c’était en décembre, il vous reste donc encore onze mois pour surnager à la vague de célébrations, concerts, animations et autres ‘commémorations’ (on com-mémore, on se souvient ensemble) ce qui convient bien mieux étymologiquement que de le gratifier d’un anniversaire impossible. Vous entendrez donc tout du brave Louis (en français), musique et biographie sauf peut-être la racine de son nom!

Ghosn

Carlos, le retour. Ou la suite (la fuite?). Pas étonnant puisque toute l’histoire du bonhomme est celle d’une (é)migration; pas uniquement depuis un bureau de Boulogne-Billancourt vers un commissariat de Tokyo et retour, mais d’un village du Liban vers la frontière ouest brésilienne, côté Bolivie. Ce descendant d’un négociant en caoutchouc (en attendant la carrosserie à monter sur les pneus) prendra un prénom éminemment ‘intégré’: à la place de Charles, ce sera donc non pas Karl (on est au Brésil, largement germanisé dans l’Histoire) mais logiquement Carlos…Et Ghosn alors?

Ungaro

« C’est le plus français des couturiers italiens » (ou inversement d’ailleurs), comme l’ont annoncé plusieurs médias à la disparition de ce fils de tailleur d’origine…hongroise bien sûr. Car, si Emanuel (avec un seul ‘m’, à l’italienne) est français, de naissance et d’état-civil, son père a bien quitté le sud de lItalie lors de la dictature fascite. Et pour retrouver la provenance de la souche familiale, il suffit, comme toujours, de compter sur la phonétique…

Le Scouarnec

Après avoir végété quelques semaines dans la rubrique ‘faits-divers’ des médias, la polémique au sujet des agissements révélés sur le chirurgien de Jonzac (Charente-Maritime) se fait petit à petit une place entre la grève (des trains) et les grèves (des plages), les unes et les autres sous des tempêtes différentes. En attendant le déferlement éditorial du mois de mars prochain pendant lequel doit se dérouler son procès, vous aurez déjà une petite idée sur l’étymologie du nom.

Pietraszewski

Le nom du nouveau chargé de mission chargé de faire avancer les…retraites n’a pas posé problème aux plus étymologistes de nos lecteurs. Quelques-uns pourtant n’ont pas hésité à me poser des questions au sujet de cet « effrayant » (je cite) patronyme, aussi douloureux pour les langues que pour les oreilles ‘françaises’, davantage habituées à des sonorités latines; pas de quoi leur jeter la pierre, sauf étymologiquement!