Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Travert

C’est donc le nouveau Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation mais, semble-t-il, pas celle des abeilles, qui souffrent (et meurent) de la présence de pesticides ‘indispensables’ et très lucratifs pour certains industriels. Petit problème: quand on a ‘en face’ Nicolas Hulot ministre d’Etat chargé de la Transition Ecologique, cela va être difficile de ne pas se regarder de…travers. Jeu de mots facile? Pas vraiment, même étymologiquement.

Darrieusecq

D’où vient la non-ministre des Armées (c’est Florence Parly) mais ministre sans portefeuille quand même et secrétaire d’Etat? Physiquement, elle vient des Landes (elle est maire de Mont-de-Marsan) et, étymologiquement, des Pyrénées. Si vous ne vous souvenez pas d’une (récente) chronique sur Danielle Darrieux, c’est la même en plus…sec(q). Tapez le nom de l’actrice ou de la ministre dans le champ de recherche habituel!

Griveaux

Blaise (c’est son second prénom) est donc le Benjamin (à défaut de benjamin) du gouvernement ‘Philippe 2′ comme disent les médias (c’est beau comme un roi d’Espagne et auguste comme un roi de France). Visiblement, le jeune homme (40 ans pile) ne porte pas les stigmates de son patronyme, ce qui n’a rien d’illogique vu son âge. Aucune inquiétude: il ne s’agit pas d’un problème physique mais tout simplement, comme souvent en onomastique, d’un surnom accordé à l’un de ses ancêtres, particulièrement…grivé.

Mahjoubi

Drôle de ‘numéro’ que le nouveau (et probablement définitif) Secrétaire d’Etat chargé du…numérique, un jeune homme dont le patronyme d’originaire -évidente- arabe ne manque pas d’ambivalence, au sens propre comme figuré. Comme toujours rappelons que ce que nous appelons prénom et nom ‘de famille’ sont au départ des surnoms, destinés à qualifier un ou des ancêtres auxquels leurs contemporains avaient besoin de ‘donner une étiquette’ (le surnom, justement) pour mieux les situer, les décrire ou les distinguer, bref les nommer (pour ne pas dire…nominer!), avec des techniques et des procédures linguistiques variables selon les pays et donc les cultures.

Jupitérien

Ce n’était pas un qualificatif opportuniste: l’adjectif ‘jupitérien’ revient régulièrement à la Une des journaux et magazines pour accompagner le nom du nouveau président français, d’ailleurs d’après ses propres souhaits et déclarations. Un Macron jupitérien, est-ce celui qui domine tout l’Olympe (*) électoral, celui qui gouverne son équipe d’une main de fer, celui qui tonne contre ses adversaires, ou encore le plus myth(olog)ique des présidents, en tous cas celui qui se veut au-dessus de la mêlée générale, à l’inverse du précédent ‘président normal’? Peut-être tout simplement celui qui dicte sa loi…