Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Au moment où les télévisions rediffusent « Les choses de la vie » (Claude Sautet) pour rendre hommage à Michel Piccoli, le dialoguiste de ce film et de tant d’autres disparait; réactions unanimes pour saluer la mémoire du très créatif romancier, auteur de centaines de chansons et académicien d’origine gasconne, au moins étymologiquement. Surprise: c’est un très proche cousin -linguistique- du journaliste Jean-Michel Apathie, récemment entré dans ces articles. Tapez son nom dans le champ de recherche.

Pas content du tout l’ex-footballeur international d’origine basque, qui voit rouge au sujet des Marine & Blanc, au point de parler d’un ‘Dallas-sur-Gironde’ en pointant les tribulations (financières, managériales) du club bordelais cher à son coeur. Pourtant, avant de se retirer faire la planche (de surf) à St Jean-de-Luz, le talentueux arrière gauche plusieurs fois champion n’aurait jamais dû quitter son arbre, y compris étymologiquement.

Grand acteur et petit nom, c’est ainsi qu’on pourrait résumer la carrière de ce comédien, le seul qui aura eu le privilège de commenter les fesses (et le reste) de Brigitte Bardot (« Le mépris » de J.L Godard). Aussi à l’aise dans la défroque d’un prêtre réfractaire recueillant la tête coupée de Marie-Antoinette (*) que comme vendeur de pianos romantique à Rochefort (*), le hasard a donné à ce fils de violoniste, né à Paris, un patronyme italien venu de…Suisse.

Il est très mécontent, le patron de l’Olympique Lyonnais qui a décidé d’attaquer la Ligue de Football Professionnel pour cause de saison écourtée par un virus qui en veut sûrement non seulement aux revenus des clubs mais aussi à la dignité des équipes en bouleversant le classement de plusieurs championnats. L’homme a donc décidé de sonner l’alerte, y compris peut-être étymologiquement!

Selon certains médias, la capitale française a échappé à une insurrection, peut-être même à un coup d’état si l’on en croit les messages postés sur les réseaux sociaux par cet artisan du Vaucluse devenu une personnalité médiatique dès le début du mouvement des Gilets Jaunes (qui le menacera de mort par la suite). Interpellé, gardé à vue pour avoir menacé «d’assiéger Paris avec l’aide d’armées citoyennes (venues) de différentes provinces », puis relâché…pas de quoi apparemment lui jeter la pierre, sauf étymologiquement!