Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

…mais on sait que ce sont des lithographies autrefois offertes en cadeau au  Secrétaire d’Etat auprès du ministre chargé de l’Action et des Comptes Publics (aïe). Or, accepter une faveur de la part d’une entreprise n’entre pas dans la déontologie administrative. La valeur est-elle au-dessus du plafond autorisé ou au-dessous? Toute la question est-là, y compris… étymologiquement! Retrouvez son article (2017) ici…

« Les Chinois ont toujours contaminé le Monde » (ou le monde?)…Pour autant que la traduction française n’ait pas davantage de sous-entendus que la déclaration américaine, voilà qui propulse Michaël Richard Pompeo à la Une, digne Secrétaire d’Etat de son Président, peut-être même étymologiquement!

En Angleterre, c’est le Secrétaire des Affaires Etrangères (et surtout Premier Secrétaire d’Etat) qui ‘remplace’ le Premier Ministre en cas de besoin. Ce fervent partisan du Brexit, nettement moins avenant avec les militantes féministes qu’il qualifie de ‘désagréables fanatiques’, est donc propulsé sur le devant de la scène politique internationale. Cela tombe bien: notre homme de Londres porte un nom…tchèque de provenance autrichienne emprunté au répertoire allemand!

Le jeune (46 ans) Ministre de la Culture avait pu échapper à la fièvre et aux quintes (de colère) lors de la cérémonie des César, mais il semble que le virus de l’année l’ait obligé à un confinement plus spontané. Alors que les chercheurs avancent le plus vite possible pour élaborer un vaccin afin de contrer l’épidémie, le député de Seine-et-Marne a lui-même tous les outils pour intervenir. Au moins étymologiquement!

« Le vieux Joe est de retour » ont titré quelques organes de presse après le succès du sénateur démocrate lors du ‘Super Mardi’ américain (sur 14 états qui ont voté simultanément, J.B en a gagné 9), réitérant ainsi l’exploit de Bill Clinton en 1992 (1). Bien que prêtant encore le flanc à des critiques cyniques (« trop vieux, trop blanc »), l’homme du Delaware a encore de quoi épuiser ses rivaux. Peut-être même étymologiquement!