Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Autain (Clémentine)

Autain

C’est le meilleur moment pour faire passer incognito une opération douteuse ou un fait-divers qui serait ‘monté à la Une’ en période creuse estivale, puisqu’on ne parle plus en France (uniquement, souhaitons-le) que des crêpages de chignon entre François et Jean-François. L’initiative de Clémentine Autain est d’autant plus méritoire qu’elle demande donc de déployer une énergie et un investissement exceptionnels, car le sujet est délicat: la femme politique et militante féministe témoigne en effet d’un événement personnel au sujet du viol, rappelant ainsi le nombre de crimes perpétrés régulièrement dans notre pays.

A toutes fins utiles, disons que le patronyme n’a rien à voir avec l’adjectif hautain, bien que le ‘h’ soit muet et que phonétiquement, le mot soit identique; bien au contraire. Et, tant qu’on y est, cherchons ensemble quelques autres orthographes ‘sonores’ possibles sur ce mot: Autain, Autin, Autun, Auteint. En voilà déjà quatre, dont une totalement fantaisiste (même si çà lui va bien, Auteint). Comme Autain est le terme que nous connaissons, il se pourrait donc bien que le nom de Clémentine vienne d’un des deux restant, Autin ou Autun. Surprise, on retombe de l’un sur l’autre, et voici comment.

Première hypothèse: Autain vient de Autin, lui-même variante ‘assourdie’ (car il manque le ‘s’) de Austin. Dites bien ‘Austain’, pas ‘Austine’, on n’est pas dans les marques de voitures. Austin est alors la contraction du prénom Au(gu)stin, largement répandu en mémoire de, et hommage à l’un des «Pères de l’Eglise» qui a laissé de nombreuses traces dans plusieurs ouvrages (et pas que, peut-être). Bref, le brave évêque portait en fait le nom francisé du terme latin ‘augustinus’, formé sur auguste, comme l’empereur romain du même nom, par ailleurs fils adoptif de Jules (César).

Or (courage, c’est bientôt fini), en latin, ‘augustus’ a bien un sens, à savoir…auguste (non?!), adjectif un peu oublié aujourd’hui, synonyme de majestueux, vénérable, et même saint (à l’époque chrétienne, évidemment). Coup du sort: quelques siècles plus tard (en 1936), un certain Achille Zavatta met sous les projecteurs un personnage de clown du même nom, et qui n’a aucun rapport avec l’impériale célèbre statue. Eh bien si! Le surnom du rigolo au nez rouge vient du temps de…la présence des Romains en Egypte! Les égyptiens se vengeaient de l’occupation militaire en dénigrant l’empereur Auguste (celui-là même), par opposition au roi de Thèbes respecté (qui deviendra le clown blanc).

Récapitulons: l’adjectif ‘majestueux’ donne naissance au latin ‘augustus’, dont on gratifie une personne qui devient donc ‘Augustinus’, soit Augustin en français, puis Autin dans certains patois (bourguignons ou normands, le plus souvent).

Seconde hypothèse donc: Autain vient d’Autun, la ville de Saône et Loire, ce qui après tout n’est pas impossible. Car d’une part, elle se trouve -précisément- en Bourgogne; d’autre part, en onomastique (la science des noms), on utilise aussi le lieu d’où vient une personne. Il y a bien des Toulouse, des Marseille, etc…Or, à sa fondation par les Romains, la cité se nomme ‘Augustodunum’, soit littéralement la place forte (-dunum) d’Auguste; on l’avait même surnommée «la soeur et l’émule de Rome»; et qui était au pouvoir à cette époque? L’empereur Auguste, cqfd!

D’un côté comme de l’autre, on retombe donc sur l’auguste personnage. Mais si le mot a pris un sens légèrement différent de nos jours, pour signifier ‘sérieux’ (et souvent confondu avec ‘austère’), la conclusion va nous offrir un dernier sourire inattendu, même si nous sommes partis d’un fait tragique: vous avez parfois constaté dans ces colonnes qu’en étymologie, il arrive qu’une racine soit ‘raccourcie’, parfois par la fin, parfois par le début. Quand ‘augustinus’ donne Autain, c’est que la fin a été rabotée. Mais si on supprime la première syllabe (ce qu’on appelle une aphérèse), on reste avec la même origine, mais cela devient…Gustin, comme le célèbre humoriste Didier. Un véritable empereur du rire, en tout cas étymologiquement!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>