Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Azoulay (Audrey)

Azoulay

Visiblement, le/la nouveau/nouvelle (1) Ministre de la Culture n’a pas les yeux bleus, ce qui serait pourtant assez (étymo)logique; on a assez souvent répété ici que l’origine d’un mot ou d’un nom (propre) n’ont pas de rapport direct avec le lieu de naissance ou l’ascendance récente de son porteur (2); mais ici, la dame est née à Essaouira, Maroc (son papa fut conseiller du roi Mahammed VI) et son patronyme est clairement d’orientation juive séfarade (4), autrement dit du ‘sud’.

Tout comme les Azoulaï de Provence, le mot est le plus souvent associé à la diaspora de la population juive du sud de l’Espagne, qui a émigré (fui) vers le ‘nord’, soit, dans un premier temps, le sud de la France. La plupart des linguistes s’accordent pour y trouver un rapport avec le français ‘azur’ (et azul, évidemment, en espagnol), ce qui renvoie à cette nuance à la fois pâle et céleste de la couleur bleue.

Or, à l’origine, le bleu ‘azur’ est très profond et méditerranéen: avant de devenir l’expression préférée des Parisiens qui descendent ‘sur la Côte’, ou encore le nom de la radio de service public régionale, l’azur tire plutôt vers le bleu marine (ce qui tombe bien pour la Méditerranée) que vers le bleu dit ‘ciel’, le terme poétique qui désigne le toit du monde n’étant qu’un affaiblissement du sens initial…Dans l’Antiquité (perse), qui semble attester du premier terme, on disait ‘lazhward’, dont on a cru qu’il comportait un article initial (renforcé par le version arabe postérieure de ‘al-lazward’), ce qui n’est peut-être pas tout à fait vrai, mais qui a été compris plus tard comme ‘l’azward’, d’où la forme actuelle.

On aura donc plutôt des Azur, malgré quelques beaux ‘originaux’ comme le nom de l’actrice Gabrielle (Lazure), tous liés à cette couleur…Au fait, couleur de quoi? Peu probable qu’il soit question d’yeux, mais plutôt d’étoffe(s) ou de bijou(x). En effet, l’azur est un produit du ‘lapis-lazuli’, nom officiel de la pierre précieuse, elle-même d’une teinte nettement outremer pour ne pas dire foncée. Par ailleurs, c’est également le pigment préféré des populations nomades, pour les vêtements ou certains maquillages; pourquoi ne pas également envisager (mais c’est moins probable dans cette culture), un habitat près de la Grande…Bleue?

Je n’aurai garde d’oublier l’auspice très enthousiasmant que constitue le prénom de notre élue, puisque Audrey vient de deux racines germaniques cette fois (donc beaucoup plus ‘récentes’), soit ‘adal ou edel’ qui signifie noble (et qui va constituer le ‘aud-’ initial) +  »hrod’ qui évoque la gloire (et donne le ‘-rey’ final). Parmi plusieurs prétendantes (comme d’hab), la Sainte Audrey la plus souvent reconnue était une Mère Abbesse particulièrement farouche sur sa virginité, et que l’on représente en général avec une couronne de fleurs à ses pieds, histoire de signifier que la dame n’avait rien à faire des décorations et des honneurs…Dont acte? Au moins étymologiquement.

(1) Beaucoup (trop?) de média utilisent encore le masculin (justement, Mme la Ministre)

(2) Il faut en général au moins 7 siècles pour détecter la formation de la racine initiale, parfois bien plus!

(3) En complément, (re)lisez l’article -daté de décembre 2013- sur Cosse (Emmanuelle, elle aussi nouvelle ministre). Et peut-être aussi celui sur ‘Le français, c’est pas facile’ -octobre 2011- où apparaissent d’autres noms du gouvernement.

(4)…ou sépharade, si vous préférez la ‘nouvelle/ancienne’ orthographe…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

3 commentaires au sujet de Azoulay (Audrey)

  1. Et aussi de izil, bon en berbère, ou encore de la région de Tazoulaït au Maroc.
    Cdr
    E.

  2. Merci de la précision. J’ai néanmoins quelques doutes sur le sens de ‘bon’, qui d’une part appartient à un registre linguistique très spécial (berbère) et d’autre part se trouve avoir un sens très éloigné de l’autre…Eymo et logique?
    Cordialement,

  3. La couleur bleue renvoie donc à une personne utilisant cette couleur, comme un teinturier, je suppose.
    J’ai lu aussi :
    Azoulay est aussi l’acronyme de « isha zona ve’hallelah lo yiqa’hou » signifiant « une prostituée ou divorcée ne prendra point », prohibition concernant les cohanim selon la tradition juive.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cohen_%28juda%C3%AFsme%29
    Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>