Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Baroin (François)

Baroin

Voilà un homme qui est poursuivi par les tourment(e)s et les crises à chaque fois qu’il change de ministère. Aujourd’hui obligé d’abréger ses vacances pour cause de panique sur les marchés financiers, notre ministre de l’Economie et des Finances (je vous la fais courte) va sans aucun doute mettre sa (grosse) patte dans la situation, ce qui tombe bien, au moins étymologiquement. En réalité, François Baroin est parisien de naissance même si géographiquement ses origines familiales sont plutôt du côté du Jura;

or le “Baroin” est une espèce intéressante, car représentative d’une des façons de construire un patronyme. Dans un premier temps, on ne devine pas spontanément la racine du mot, en tous cas pour une oreille « française ». En effet, Baroin se divise en deux parties, bar-oin, mais n’a aucun rapport avec un bar, que ce soit le bistrot ou le poisson, et encore moins avec l’unité de pression atmosphérique. D’ailleurs, je vous rappelle que tout “nom propre” doit avoir sa cohérence et sa logique: ce n’est pas le tout de trouver un rapprochement phonétique avec un mot, encore faut-il qu’il puisse signifier quelque chose d’intelligent!

Deuxièmement: Si on ne trouve pas au premier coup d’oeil, c’est qu’il y a une origine “étrangère”. Et comme des milliers de noms “bien français” formés entre le 5è et le 10è siècle en Europe, les racines de ce mot sont…germaniques. C’est en effet “grâce” aux mouvements plus ou moins intempestifs des tribus d’envahisseurs germains que beaucoup de phonèmes (des sons), partis de l’actuelle Europe centrale, se sont diffusés dans tous les dialectes locaux, notre gaulois de cuisine gallo-romaine étant devenu chez nous le dialecte de la tribu – d’origine également germaine! – des Francs, à savoir le…francique, qui deviendra plus tard le français. (En foi de quoi, le français est en fait du « très vieil allemand », mais ceci est une autre histoire, qu’on aurait dû raconter plus souvent à quelques souverains qui nous ont précédé dans l’Histoire).

Troisième constatation: L’étymologie, c’est une affaire de phonétique, de sons précisément. Pour comprendre, il faut donc “se lâcher”, et imaginer d’autres orthographes à Baroin, comme Barroin par exemple, ou Barouin, ou encore Barrouin. Ne reste plus qu’à l’écrire en deux mots: bar-ouin, et le tour est joué: en l’occurrence, « bar » est une variante de la syllabe “ber”, qui représente l’ours, personnage important pour les populations germaines, à la fois d’un point de vue mythologique mais aussi comme prédateur! Quant à « ouin », rien à voir avec le cri d’un nouveau-né qui pleure, mais avec l’orthographe francisée du germain “win” (ouin en germain, ouinne en anglo-saxon!), mot qui veut dire “ami”.

Conclusion: Bar-ouin, ou Bar-oin, c’est le surnom, mot-à-mot, de “l’ami des ours”, ou de l’”ours-ami”. Et, comme à l’époque il n’y avait pas Face-Book, on en est réduit à imaginer les raisons d’un tel « pseudo », comme on dirait aujourd’hui. Partant du principe qu’on est dans un contexte de peuples sauvages, ou sous la pression de la nature sauvage, soit il s’agit d’un ancêtre qui avait vu (et vaincu, sinon apprivoisé) un ours; soit d’un guerrier particulièrement…“ours” (=sauvage, effrayant) et devenu néanmoins amical avec un peuple soumis. « Moi être François Ours-Sociable », en quelque sorte.

Ce qui eût été idéal, c’est même que Monsieur Baroin se fût prénommé Bernard, mot formé de deux racines maintenant faciles à comprendre : “bern” (même syllabe que bar/ber/bern), donc toujours l’image de « l’ours ». Et “hard”, qui veut dire fort, robuste, dur. Bernard (bern-hard), c’est donc le surnom de l’homme « fort comme un ours », ou peut-être “sévèrement burné” comme dira quelques siècles plus tard un certain Tapie, de son prénom…Bernard.

Et enfin, si l’on garde cette même racine “bern” qui signifie l’ours, rappelons que la syllabe existe telle quelle en tant que nom propre, pour faire la famille des…Bern, comme l’animateur de télévision Stéphane. Mais là, on est plutôt dans la catégorie “petit nounours” non ?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>