Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Biarritz (64)

Biarritz 3

B comme bunker, qu’il disait le monsieur de la télé…Biarritz, ‘ville à risque’ pendant le G7? En tous cas d’un point de vue étymologique, car on a entendu toutes les versions sur l’origine du nom de cette commune. Les unes et les autres sont envisageables tant on est peu sûr des termes exacts contenus dans le mot et, quand on arrive à quelques certitudes, ils sont quasiment…synonymes. Explication(s).

Tout d’abord, on connait Biarritz depuis quasiment un millénaire, écrit sous la forme Bearrids (à la fin du 12è siècle!) parfois Bearriz, ou Beariz. Au milieu du 13è s, on parle du ‘port de Beiarriz’ ou Beiarridz, avec cette terminaison en ‘z ‘ qui fait souvent croire à un mot spécifiquement basque, or il n’en est rien: au Moyen-Age, ce suffixe servait à écrire ‘ts’ ou ’ds’; d’ailleurs, à l’époque d’Henri IV, le z disparaît pendant trois siècles, puis réapparait vers 1850 comme il est aujourd’hui.

Bref, beaucoup de biarrots racontent que la belle histoire de leur commune, celle d’une certaine Miarritze dont le nom est composé de ‘mihi-’ (la langue, en basque) et de ‘-aritz’, le rocher. Le personnage serait d’ailleurs légendaire, une sorte de fille de la mer dont l’évocation se confond avec les amants de la fameuse ‘chambre d’amour’ d’Anglet. Comme quoi, du côté du casino Bellevue, on danse (aussi) le Mia(ritz).

D’autres, plus terre-à-terre (ou plutôt terre-à-mer en l’occurrence) surfent sur un ‘bi-’ (deux) + ‘-haritz’ (le chêne)…version la plus énigmatique ou en tous cas la moins facile à identifier, parce que trouver confirmation de l’existence de deux chênes à Biarritz il y a mille ans et la raison qui aurait fait retenir ce détail…

Autre version, plus évidente pour ceux qui fréquentent la Grande-Plage: on reprend ‘bi’ et on y accole ‘harri’ (autre forme du rocher, la pierre). On pense alors tout de suite aux ‘deux gros rochers’ bien identifiables -mais pas seuls- sur le site; d’autres plaident davantage pour le futur ‘Rocher de la Vierge’ (il y a combien de temps, et pourquoi?), soit pour un groupe de rochers du Cap Martin (au nord de la commune), soit celui sur lequel sera bâtie la ville Belza, au-dessus du Port-Vieux.

Quatrième hypothèse: le nom viendrait peut-être de la racine basque berarr, altération du vocable basque belharr (…l’herbe) avec le suffixe locatif -itz et aurait signifié endroit herbeux. Comme quoi, quand on veut trouver (de la pierre, de l’herbe, des baleines ou un phare tant qu’on y est), il n’y a qu’à (se) creuser les méninges.

Enfin, il parait qu’un docte sociétaire de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne annonça même, en 1967, que Biarritz – ou Bearrids – venait du verbe latin ‘videre’ qui signifie voir (après gutturalisation phonétique du ‘v’ en ‘b’, certes toujours possible), comme pour une autre commune basque Bidarray, ou encore Beyries, l’une et l’autre s’écrivant, il est vrai, Vidarray et Veyries en gascon).

Reste à préciser ce qu’il fallait voir? Un panorama particulier sur la mer? L’endroit d’où l’on pouvait voir des baleines justement, dont la pêche fut pendant des siècles l’activité du tout-petit port de Biarritz? Ou encore simplement l’endroit où aller se faire voir? Certains linguistes très…acharnés font remarquer que Biarritz pourrait être une forme féminine de ‘videre’ au sens de…voyeuse, le féminin de voyeur!


Pour l’instant, les habitants ne voient que l’incertitude qui les envahoissoit, les contrôles de police qui les gênoient et le bruit des militaires qui les assourdissoient. Dommage, parce qu’avec une origine de voyeurs…de cinéma, Biarritz eût été une ville idéale: savez-vous que c’est entre Cannes et Biarritz que se joua le lieu du Festival Mondial du Cinéma en 1939, lequel fut suspendu en raison des événements que l’on connait, avant sa première édition en 1946. Mais on ne va pas jeter une pierre (ou deux) à la Côte d’Azur pour ça, même étymologiquement!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>