Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Câlin (Journée du)

Câlins titre

Comme vous le savez maintenant (*), il existe un calendrier des Journées Mondiales pour tout (et donc n’importe quoi). Au menu de ce début 2016, la Journée des Zones Humides (2 février), juste avant celle des Mutilations Génitales (le 4), puis arrivent 72 heures très délicates, les Journées Sans Téléphone Portable (6,7 et 8), ou bien -encore plus difficile – la Journée de la Pensée (le 22)! Vous n’avez sans doute pas raté la dernière, la Journée du Câlin (et non pas calin, comme on l’a écrit un peu partout, tel que vous le montre l’en-tête). Mignon, le câlin? Pas du tout!

Réglons d’abord ce misérable point d’orthographe: n’est ‘calin’ (sans accent circonflexe) que la matière minérale originaire de la ville portugaise de Malacca, un alliage d’étain, de plomb et de cuivre; et pas autre chose! De la même façon, ce qui est…alcalin n’a aucun rapport avec un moment intime mais avec l’arabe «al-qalyi», qui définit la soude (ceux qui ont mis les mains dedans un jour n’ont pas besoin de dessin).Bref, on est très loin de la douceur d’un rapprochement des corps.

Remarquez bien que, même si le sens est le même, d’un point de vue phonétique le ‘câlin’ français est bien plus doux que le très viril et guttural ‘hug’ anglo-saxon, onomatopée censée exprimer le bruit sourd d’une étreinte assortie d’une vigoureuse tape dans le dos. Mais ce n’est encore rien par rapport à notre étymologie quasiment douloureuse du ‘câlin’, car, une fois qu’on a analysé le mot en racine (câl-) + suffixe (-in), il faut trouver d’où vient cet accent circonflexe pour avoir la solution…

Car pour une fois, il ne s’agit pas de la trace d’un ancien ‘s’, mais d’un…’h', forcément situé du coup devant le ‘a’, ce qui nous fait donc ‘chalin’. Or la prononciation de ‘ch’ peut être chuintante (comme dans Chantal) ou sèche (comme dans chorégraphie), donc équivalente au son ‘k’ tout simplement! Voilà pourquoi ce ‘câlin’ remonte à l’époque romaine, sous la forme ‘calinus (puis chalinus, en ancien-français). Et quel est le mot -français- le plus proche de chalin? Non, pas chaland mais…chaleur!

De fait, encore au 13ème siècle, un chalin désigne une chaleur torride, lourde, difficile à supporter (désolé, pas quelqu’un en chaleurs…); donc, par comparaison à la situation barométrique du mot, il est question de torpeur épuisante, ce qui fait que le terme réapparait (après une sieste) au 18ème siècle, pour désigner une personne paresseuse et qui se chauffe au soleil! Là encore, ne fantasmez pas, aucune allusion à un vacancier qui lézarde au soleil, mais une appellation (très) péjorative d’un…mendiant, autrement dit quelqu’un d’inactif et qui refuse de travailler.

On est bien loin du bisou (et plus, si affinités) sur ou sous la couette, le sens actuel (re)naissant sous la plume de Balzac s’il vous plait dans plusieurs lettres datées de 1830 où il parle de ‘câlineries’, sans oublier -lui- le précieux circonflexe. La câlinerie (ou disait même câlinage) ne va pas résister au temps et à la lourdeur du mot, tout le monde revenant alors à ce ‘câlin’ qui réchauffe sans doute les coeurs, mais bien loin du risque d’un coup de chaud .

Il n’empêche, les quelques Calin, Calineau et Calinot en tant que noms propres et qui sont encore dans nos régions ont perdu leur circonflexe (lubie d’un officier d’état-civil?) et une partie du sens originel. Pourtant, leurs ancêtres nantais, angevins ou vendéens ont écopé de ce sobriquet, appliqué au travailleur le plus…indolent du village. Et, parait-il, ce n’était pas toujours pour des raisons de chaleur. Sauf étymologiquement bien sûr.

(*) voir chronique précédente sur la Journée Mondiale des Toilettes


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Câlin (Journée du)

  1. Incroyable et tellement intéressant ! Merci pour ce partage !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>