Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Cambadélis (Jean-Christophe)

Cambadélis

…comme sur la photo! On ne peut pas mieux dire: le nouveau secrétaire général du Parti Socialiste a pris la pose (peut-être) au bord d’un balcon, histoire sans doute de prendre une hauteur dont il risque d’avoir bien besoin. A moins qu’il ne cherche à voir «où sont les fleurs» (1) de ses plates-bandes, afin de ne pas (trop) marcher sur celles de quelques personnalités du mouvement. Voilà une introduction quelque peu tortueuse mais tout à fait adaptée au sujet, puisque, Cambadélis, c’est une question de virages.

Non, je ne parle pas de ces allers-retours dont sont susceptibles certains politiciens; il faut bien prendre le terme au sens étymologique, et signaler d’abord que ce patronyme est d’origine grecque, ce qui empêche de le rapprocher au seul ‘Camba-’ connu de l’Histoire de France, Jean-Jacques-Régis de son petit nom, un certain Cambacérès, consul puis chancelier de l’Empire, et néanmoins fils d’un maire de la ville de Montpellier, ce qui explique au passage son nom; il s’agit en effet d’une déformation (une variante) du nom Cambacédès, ou Cambassède -en écriture occitane-, c’est-à-dire (sous-entendu: celui qui venait) d’un «camp d’assèdes», ou, en langue d’oïl, d’un ‘champ d’assèdes’, autre nom du bouleau. Bien que de famille (réellement) noble, il se peut que notre avocat héraultais portait tout simplement en fait un ‘nom de provenance’, celui d’un site particulièrement fourni dans cette essence d’arbres.

Mais revenons à notre élu socialiste, ou plutôt faisons demi-tour…Car il faut donc commencer par aborder le nom par ses racines grecques, sachant que le ‘b’ de ‘camba-’ est la transcription française d’un ‘-mp’ en grec. En clair, il s’agit à l’origine de ‘campadélis’, et même ‘kambadélis’, pour s’approcher au plus proche d’une racine elle-même suivie par un suffixe ‘-délis’ ou ‘-élis’, qui marque la filiation. Tout comme les -poulos, les -idis, ou les -akis (selon les régions de Grèce ou les Iles de la Méditerranée), on a affaire ici à un ‘fils de’…kampa.

Or, le terme renvoie à un adjectif substantivé (devenu nom commun), qui évoque un virage, une courbure, et/ou le mouvement qui en découle éventuellement. Le tout premier sens a probablement concerné la boucle d’une rivière (le cingle, comme on dit en Dordogne), puis le tracé d’une côte, forcément sinueuse. Plus modestement, mais en restant dans la topographie, le même mot a servi à désigner le point de virage…des chars dans l’arène, puis le mouvement du bras qui fait tourner les chevaux, donc par extension la flexion d’un membre (bras ou jambe). Et puisqu’on est dans les caractéristiques physiques, la meilleure preuve illustrée de cette racine est ‘le cheval dont le corps fait des virages’, soit en grec ‘hippo-kampe’, que je n’ai pas besoin d’écrire en français. Rajoutons que, au sens figuré, ce ‘kampa’ servait également à qualifier le changement de tessiture d’une voix (la mue adolescente)…

Alors, ce ‘fils de kampa’ était-il le rejeton (ou le descendant) d’un « homme courbé », voûté, bossu, ou simplement accoudé à un balcon? Hors de question de jouer ici de ma mauvaise foi en extrapolant les avatars de notre pauvre cheval de mer pour imaginer que ce mot pourrait s’appliquer à quelqu’un de tordu, pour ne pas dire de retors. Mais voilà en tout cas un mot impeccable pour un retournement de situation ou l’occasion d’un…changement de direction, y compris au Parti. Surtout étymologiquement.

(1) «Dis-moi où sont les fleurs», titre de son dernier livre qui traite de…la politique étrangère de Nicolas Sarkozy!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Cambadélis (Jean-Christophe)

  1. Magnifique !
    Passionné de langue-dans-tous-ses-états, je viens de boire du petit-lait avec gourmandise.
    j’y reviendrais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>