Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Castaner (Christophe)

Castaner

Ce n’est pas obligatoire, mais être porte-parole d’un gouvernement puis Ministre de l’Intérieur peut vous amener à recevoir des coups (sans toujours la possibilité d’en donner) autrement dit, c’est un endroit à ‘castagne’, du moins étymologiquement. Si l’on y réfléchit bien, le mot est transparent puisque -pour une fois- il exprime au sens figuré ce que vous ressentez précisément au sens propre, l’effet que font des…châtaignes (sur votre nez). De ce point de vue-là, notre homme du jour a de la hauteur puisque c’est plutôt lui qui aurait tendance à les faire tomber.

Bâti sur la même racine ‘castan’, le castaner désigne en effet le châtaignier en catalan, tout comme castanheir en gascon, castaner en espagnol, castanheiro en portugais, etc. Notre Christophe, de naissance varoise, a hérité de ce surnom topographique via un ancêtre qui a probablement voyagé sur l’arc languedocien puis méditerranéen, comme beaucoup de noms de familles construits d’après la localisation d’un arbre, qu’il soit unique ou en exploitation (les Sapin, les Duchêne, les Lafaye, etc (*) .

Si l’on prend l’exemple des Castagnède français par exemple, il peut s’agir de toute personne en contact avec le châtaignier, soit parce que l’arbre marquait un repère particulier pour signaler une maison (dans une zone où il n’y en avait pas beaucoup), soit au contraire parce qu’il pouvait avoir une châtaigneraie (dans une région d’abondance, ici marquée par le suffixe -ède) ce qui permet alors de surnommer le propriétaire des arbres ou parfois celui qui s’occupait des récoltes. C’est le cas des familles installées dans tout le Sud-Ouest (Landes, Pyrénées-Atlantiques, Gironde), tout comme les Castagnol de Dordogne ou du Lot-et-Garonne.

Il faut donc rajouter à cette…branche les Castanéda, Castanet, Castany (autre patronyme catalan), Castaing ou Castang bien sûr, lesquels, sous cette forme ‘simple’, doivent le plus souvent leur nom non plus au végétal lui-même mais à la couleur de ses fruits, les ‘châtains’ concernant alors la couleur des cheveux. On peut alors trouver le mot en composition comme Pécastaing, la première syllabe représentant ‘l’agglutination’ (le collage) du prénom gascon Pierre (Pé, ou Peyo en basque), ce qui fait du coup des éventuels Pierre Pécastaing un pléonasme!

Au fait, saviez-vous que la châtaigne avait donné naissance à un instrument de musique? Prenez-en une, coupez la délicatement en deux parties égales, faites un moule en bois avec, creusez un petit trou dans la pointe pour y faire passer une ficelle, et vous obtenez des…castagnettes (diminutif féminin de castanet, le N se prononçant dans tous ces noms presque toujours GN ‘à l’espagnole’).

On espère pour notre nouveau ministre qu’on n’en dira pas un jour qu »A castanhat! » (en gascon), que l’on peut traduire en français par  »il a (sous-entendu ‘tout’…) récolté ses châtaignes ». L’opération en question étant, chronologiquement, la dernière dans l’année, l’expression signifie quelque chose comme  »il vient de tirer ses dernières cartouches ». Rarement souhaitable en politique, non?

(*) Voir plusieurs sujets de chroniques en tapant un nom d’arbre dans le champ de recherche en haut à droite de cette page.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

2 commentaires au sujet de Castaner (Christophe)

  1. En español, châtaignier n’est pas CASTAÑER, sinon CASTAÑO.

  2. …exact! Ma tentative de rapprocher les différents termes dans ce néologisme était un peu osée. Mais, si vous avez bien lu ma phrase, il s’agissait de citer les différents patronymes en usage dans les pays et non le nom de l’arbre lui-même dans la langue concernée…Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>