Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Catalogne

Catalogne

Ainsi donc les citoyens catalans ont décidé de voter pour une ‘indépendance’ de la province espagnole (déjà, à ce stade de l’introduction, je risque au moins deux menaces de mort de la part d’un barcelonais). Le mot ‘indépendance’ faisant un peu trop peur aux espagnols en général (à cause des revendications basques en particulier), il s’agira donc d’un ‘Etat souverain’, au coeur d’une fédération hispanique dont le statut reste encore à déterminer dans les années à venir…Il n’empêche, si la Catalogne devient un état à part entière, ce sera le troisième à rimer (étymologiquement) avec deux autres seuls pays au monde: la Polo-gne et…l’Espa-gne!

Catalogne est en effet la francisation du terme Catalunya bien sûr, et il est assez intéressant de se pencher sur l’origine du mot, un mot qui apparaît vers le 12è siècle et qui donnera naissance à tellement de fantasmes qu’on se bat encore pour lui trouver une ‘véritable’ explication. Ce que nous confirme l’Histoire, c’est que l’endroit fut occupé pendant plusieurs siècles par une tribu de nos copains les Germains, directement descendus via le Rhin, puis le Rhône jusque dans le Midi ‘français’. Puis, après un agréable week-end du côté de La Grande Motte, certains sont restés en-deçà des Pyrénées (la futur catalogne française), d’autres, qui n’avaient pas oublié leur passeport, sont allés jusque sur la future côte espagnole. A cette époque, la région ne fait qu’une des deux côtés de la future frontière (un peu comme le Pays Basque à l’origine), et elle porte le nom de ses envahisseurs-promoteurs, le pays des Goths, autrement dit Gothland (Gothia puis Gothlandia dans les écrits).

Le problème, c’est que linguistiquement, il est un peu délicat de passer de Gothlandia à Catalunya, mais à l’époque, personne n’a jugé utile d’en faire une page sur Face Book, donc…on se rattache à une seconde hypothèse: Catalunya viendrait de l’expression ‘la terre des châteaux’, autrement dit ‘Castlà’ en dialecte local. Le (gros) problème, c’est que ‘castla’ va également donner…castilla (là, aucun doute). Or, traiter des catalans de castillans, il vaut mieux ne pas y penser! Peut-être le président du mouvement nationaliste ‘séparatiste’ pourrait-il nous en dire plus car il s’appelle Artur…Màs (1), çà ne s’invente pas.

Du coup, pour essayer d’être complet (et vous éviter de rester moins de trente secondes sur ce remarquable site), je me suis dit qu’il fallait en profiter pour vous renseigner sur l’étymologie de sa ‘capitale’, Barcelone…Surprise: on ne trouve pas plus de racines convaincantes pour ce mot, puisque, là encore, on sait juste que la cité a définitivement adopté le nom au 9è siècle, quand la région a rebasculé dans la zone chrétienne après une longue occupation arabe. Une légende prétend que Barcelone vient de l’expression latine ‘barca nona’ (littéralement, la 9ème barque), parce que, lors d’une expédition de neuf bateaux, huit seulement réchappèrent d’une violente tempête, le dernier étant repéré par le brave Hercule qui passait par là, après s’être échoué (pas Hercule, le bateau) du côté des remblas. Voilà comment ‘Barca-nona’ devient Barcelona (et comment on peut faire dire n’importe quoi à des racines sur un simple jeu de mots).

Remarquez, il y a pire: certains madrilènes, aussi butés que les barcelonais qui refusent de vous répondre quand vous leur parlez espagnol (même avec un affreux accent français), prétendent qu’en fait la ville est composée de trois syllabes: bar, cel, et ona; autrement dit, (les) bars, le ciel (bleu) et (les) vagues. Etymologiquement parlant, ce n’est plus une catalogne, c’est une catastophe…

(1) Artur ‘Plus’…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Catalogne

  1. Pour « Catalonia » je crois avoir vu lu que le nom pourrait venir de l’arabe « qalat », le château et non de « Castlà » ou « castellum », ses équivalents catalan et latin, pour donner un nom hybride arabo-latin « Qalatonia ». Puis par métathèse « Qalatonia » aurait donné « Catalonia ».
    Pour Barcelone on évoquait autrefois le souvenir de la famille carthaginoise des Barca, mais je crois que cela a été réfuté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>