Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Chauprade (Aymeric)

Chauprade

Le charme et le boulot
(fable)

Qui aurait deviné qu’un parti politique
Abritait en son sein un détail botanique,
La toute extrémité du rameau d’un bel arbre
Au bois calorifère et de couleur du marbre,
En un mot comme en cent (ce qui fait peu de feuilles)
Un prof de faculté éjecté d’un fauteuil
Sur lequel il siégeait à côté de Marine
Dans un parti qui ne le veut plus en vitrine.

Il s’appelle Chauprade, et, malgré l’initiale,
Le mot a un rapport avec du végétal,
Un terme enraciné profond dans la Nature
Et non pas la chaleur ou la température.
L’arbre est venu de Chine il y a très longtemps,
Mais c’est grâce aux Romains qu’on le connait pourtant:
‘Carpinus’ en latin, ou bien ‘charme’ en français
Un bois apprécié des gens de cheminée
Et dont le nom commun ne peut que nous séduire.

Or, ce n’est pas le mot qui peut bien nous instruire
De l’étymologie de notre patronyme!
Le charme qui nous plait n’est que son homonyme,
La…racine de l’arbre est plus bien compliquée
Et je sens bien ici que vous vous demandez
Comment cette syllabe est devenue Chauprade
Et si cette analyse n’est pas une boutade…

Point du tout, mes seigneurs! Il faut envisager
Que sont présents ici deux parties séparées:
D’un côté, on a ‘chaupr-’, et c’est là la racine,
Et le suffixe ‘-ade’ que dessus on combine.
Commençons par la fin, comme souvent ici:
Cette terminaison veut dire ‘qui grandit’,
Et évoque toujours une idée d’abondance,
Ou de répétition, ou même d’insistance;

Donc, dans le cas présent, il y a des multiples
Eléments pour boucler de ce mot le périple.
Il y ‘en’ a plusieurs…oui, mais de quoi vraiment?
C’est là que l’on recherche le département
D’où vient notre bonhomme, et c’est dans les forêts
De ce coin d’Aquitaine qu’on trouve avec succès
Que dans le Périgord, dont viendrait sa famille,
Le charme a pris le nom de ‘chaupre’, et la charmille
N’est que le petit nom de l’endroit où il pousse.
En Dordogne ou Corrèze, tous lieux loin de la brousse,
Ce sont les bois de chaupre, autrement dit chauprades
Qui ont donné son nom à notre camarade.

Et l’autre ‘charme’ alors, sous lequel chacun tombe
Et qui des romantiques fait une hécatombe?
Le terme originel –c’est du latin encore-
Est celui de ‘carmen’, dont un toréador
Scellera le destin. Comme la cigarière
Qui envoûta cet homme, dans le vocabulaire
Ce mot définissait l’influence magique,
L’affolement des sens, et tout ce qu’il implique;
D’où le sens de charmer, très violent au début,
Alors que, de nos jours, le terme est devenu
Simple plaisir des sens que l’on a fait réduire.

Pour autant, Aymeric a le droit de séduire,
Mais, si l’on prend en compte une expression française,
Il se peut que bientôt, celui qu’on apostrophe
Risque de nous montrer…de quel bois il se chauffe!

(1) Il a participé à “l’évasion” de l’équipage d’Air Cocaïne depuis la République Dominicaine


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>