Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Colbert 2020

En 1947, le « Programme de rétablissement (économique) européen » s’est finalement et officiellement appelé Plan Marshall. Comme il y a peu de chances que Donald Trump prenne exemple sur Harry Truman, un certain nombre d’économistes commencent à souffler à l’oreille des politiques l’idée d’un « Plan Colbert 2020 » qui (re)met à l’honneur le nom du très mercantile Contrôleur Général des Finances de Louis XIV, un rémois prénommé…prénommé comment au fait? Réfléchissez avant de cliquer.

Bravo, ni Jean-Louis, ni Bruno mais Jean-Baptiste, le descendant d’une famille d’ouvriers de Reims donc (lieu de naissance dudit ministre), détail topographique et peut-être logique puisque c’est en Champagne que se trouve la souche linguistique de ce mot…Et maintenant, seconde épreuve: vous mettez la main sur le bas de l’écran pendant quelques secondes et vous essayez de trouver la ou les racines des Colbert….

Ah non, rien à voir avec les canards, les col-vert ou colverts (1) ainsi appelés parce qu’ils ont…la tête verte (et non le col, le cou, comprenne qui pourra). Ne vous compliquez pas la vie non plus en imaginant une version plus ‘sèche’ de Goldberg, malgré la proximité sonore; ce dernier patronyme très germanique (gold-berg: la montagne d’or) qualifiait en général une grotte ou une carrière aurifères; quelques médisants l’auraient également attribué comme surnom à des usuriers qui manipulaient des petits ‘tas d’or’ sur leur table. Mais là n’est pas la question, ni la solution d’ailleurs.

Notre Colbert national est néanmoins issu des mouvements des peuples avant le Moyen-Age, et c’est assez naturellement que beaucoup de noms du quart nord-est de la France (au moins) ont subi l’influence (encore) germanique. Dans ce répertoire pré-allemand, il y a donc deux termes qui vont être réunis pour former un surnom puis un nom: col(d) + ‘bert(h)’.

Le second vous est probablement bien connu maintenant puisqu’il revient régulièrement dans quasiment tous les patronymes (ou prénoms) terminés par -bert’; on donne à cette syllabe le sens habituel de brillant (intellectuellement ou moralement) donc connu ou célèbre…Le problème vient davantage du ‘cold’ qui le précède, puisqu’il signifie froid, ce qui n’a pas changé dans le saxon (anglo) moderne, avec une voyelle juste un peu plus ouverte dans le ‘kalt’ allemand.

Bref, il faut maintenant résoudre l’équation ‘froid’+’illustre’, à laquelle on peine quand même un peu à trouver un résultat probant, d’autant que le premier mot n’a pas souvent de sens figuré (frigide); et un type connu qui grelotte, je ne vois pas trop en quoi ça mérite la postérité onomastique, malgré les copies réciproques et approximatives de diverses pages internet…

Plus intéressante, pas moins etymo et peut-être même plus logique serait la piste d’un…colvert quasiment à quatre pattes (2), puisqu’il désignait, déjà à l’époque de Jean-Baptiste, un serf, autrement dit un paysan, un homme de basse condition dont le nom vient du latin ‘servus’, qui signifie esclave (encore plus dur que paysan, sauf si vous travaillez pour la Grande Distribution).

Or, ce colvert est la forme contractée d’un précédent ‘collivert’, lui-même version en langue d’oïl d’un ‘collibert’ du Moyen-Age. Et ce ‘collibert’-là est la francisation simple du ‘collibertus’ latin, à savoir un ‘col-libertus’, le qualificatif d’un esclave qui a été ‘libéré’ avec un autre (col- comme collègue, celui qui a été choisi avec un autre dans une entreprise). Le copain de quille, quoi!

Les ancêtres de notre économiste très ‘capitaliste’ (il a donné son nom à un courant interventionniste, le colbertisme) sont donc peut-être d’anciens esclaves affranchis qui auront su bénéficier de l’ascenseur social jusqu’à accéder jusqu’aux marches du pouvoir royal, pour ne pas dire jupitérien. Et là, franchement, il y a de quoi casser trois pattes à un colvert; sauf étymologiquement bien sûr!

(1) Sans ’s’ si vous choisissez l’option avec tiret (un seul col par canard, donc adjectif au singulier)


(2) On disait aussi ‘culvert’, mais je crains que vous ne vous imaginiez des choses


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.