Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Corée(s)

Corée(s)

C’est peut-être le moment de se lancer dans le défilé quasi-olympique…des différentes transformations qui ont abouti à la création du nom de ce(s) pays, puisqu’en ces temps de réunification sportive (temporaire), il y a encore deux Corées. Enfin, du moins en coréen puisqu’en français et autres langues, un seul mot (et une expression) servent à désigner les parties opposées de la péninsule, en utilisant leur position géographique…

En effet, sauf à subir un jour les reproches de la Corée ‘du Nord’ revendiquant comme…la Corse une qualification plus ‘Haute’ pour gommer l’aspect négatif du ‘nord’, il faut bien constater que, dans les cultures occidentales, le Nord est froid, l’Est est ‘rouge’ (communiste?) et en tout cas mal orienté (voyez de quel côté sont placés les ‘beaux quartiers’ dans quantité de villes). Et rien ne doit être ‘Inférieur’ ou ‘Bas’ (c’est discriminatoire), c’est ainsi que les Côtes du Nord sont désormais d’Armor, la Loire Inférieure (jusqu’en 1942) est Atlantique tout comme les Pyrénées qui ne sont plus Basses…

Bref, c’est un peu ce qui s’est passé, mais d’un point de vue historique, avec l’Empire d’un pays unifié (au moins jusqu’au 10ème siècle), chaque zone actuelle prenant désormais appui sur cette Histoire et sur le nom des dynasties régnantes de l’époque (les Gosojeon, pour autant qu’on puisse en traduire les sons), la Corée du Nord optant pour Joseon, le Sud pour Hanguk.

Pour simplifier, on considère que le mot Corée vient d’un amalgame (territorial) entre deux empires, le Gojoseon donc et le Goguryeo. C’est dans ce dernier terme que les Européens auraient retenu la racine centrale de ‘gur’, ‘guru’ ou ‘guri’ -selon la déclinaison du mot- pour en faire une adaptation…italienne (le passage présumé de Marco Polo et consorts, mais rien n’est sûr) en ‘gauri’ puis ‘cauri’ et enfin ‘Cauli’.

Hypothèses linguistiques (tout à fait probables sinon logiques dans les langues européennes): on est passé par une étape ‘d’assèchement’ du G de ‘gauri’ en ‘cauri’, puis d’un effet de transformation du ‘R’ en ‘L’ comme c’est souvent le cas dans certaines prononciations très ‘rrroulées’…S’ajoute simultanément à cela l’intervention contradictoire (comme d’habitude) des (Anglo)Saxons qui restituent, eux, le ‘R’ de Corea, imités (comme d’habitude) par les Français avec Corée, tous les autres se jetant sur l’orthographe désormais définitive de Korea!

Or, nonobstant les lettres géantes qui voyagent sur le fuselage des avions de la compagnie aérienne nationale Korean Airlines, Corée n’est donc pas un mot…coréen, même s’il est utilisé par tous les autres pays du monde: c’est la définition même de ce qu’on appelle un ‘exonyme’, c’est-à-dire un mot qui est totalement étranger au vocabulaire du pays concerné. Exemple spectaculaire: ‘Allemagne’ n’a rien à voir ‘Deutschland’…

Pour se simplifier la vie (ou préparer le tourisme?), il faut toujours que ces incorrigibles Occidentaux trouvent un surnom romantique (et plus pratique, sans doute) à tous ces lieux exotiques: ce sera donc ‘Le Pays du soleil levant’ pour le Japon, ‘l’Empire du milieu’ pour la Chine et ‘le Pays du matin calme’ pour la Corée, bêtement adapté (comme souvent*) de l’anglais ‘Land of morning calm’ d’après une…erreur de traduction du mandchou (chinois) ‘le Royaume ermite’ (isolé ou abandonné)!

Matin (et soir) calme, espérons-le pendant les épreuves olympiques; isolé peut-être, depuis plus de cinquante ans pour les gens du Nord; mais abandonné pas du tout, au moins pendant quinze jours par tous les médias de la planète.

(*) Voir l’article sur Robin des Bois, baptisé ‘Centenaire’ (2012), tout au fond des mots en rapport avec ce terme.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>