Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Djebbari (Jean-Baptiste)

Djebbari

Joli(s) cadeau(x) de bienvenue: grève du métro, liquidation d’une compagnie aérienne, manifestation de pilotes, hausse du prix des carburants, succession à la SNCF…le tout récemment nommé Secrétaire d’Etat aux Transports, auprès de la ministre Elizabeth Borne (1) a un plan de vol bien chargé en turbulences (et un plan média bien garni). Mais cet ex-pilote d’aviation d’affaires a toutes les chances de son côté, au moins étymologiquement.

La première partie, usuelle, du patronyme de Jean-Baptiste (en totalité, Djebbari-Bonnet) est d’origine berbère, un ethnonyme c’est-à-dire, étymologiquement, un ‘nom de peuple’ en grec; mais, selon la période l’Histoire, la notion est très variable. Elle est surtout devenue très sensible, le ou les peuples en question pouvant être considérés dans leur dimension raciale, religieuse, voire politique, selon le contexte et…l’utilisateur du mot.

La définition la plus objective de ‘berbère’ s’applique à de nombreux peuples du nord de l’Afrique; historiquement, les Grecs les appelaient également…Lybiens, car le terme concernait essentiellement des populations du Maghreb, soit, historiquement toujours et étymologiquement encore, ‘le territoire de…l’Ouest’, les ‘Arabes du Maghreb’ étant en effet du côté du soleil couchant pour des Perses (Iran-Irak) habitant ce qui est devenu le Moyen-Orient actuel.

Bref, l’arrière-petit-fils d’un combattant né en Algérie venu se battre pour son pays (la France) en 1914 porte les qualités d’un ‘peuple fier’, selon la propre définition berbère; on retrouve le même concept à la source de nombreux termes nationaux tels que roumain (l’homme libre) ou burkinabé (l’homme debout), la zone berbère s’étendant d’ailleurs largement au sud des pays côtiers traditionnels (2) jusqu’en Mauritanie, Mali, Niger et…Burkina-Faso.

Le phonème (le son) initial de Djebbari s’appuie sur trois ‘consonnes’ (appelons-les comme cela, pour simplifier) qui sont j.b.r, structure de base de plusieurs mots arabes dont ‘djabbar’, qui évoque la force ou la puissance; il semble que ‘djebbari’ soit plus précis encore, en qualifiant la capacité ou la volonté de réparer quelque chose, aussi bien au sens propre (réparer le corps donc soigner) que figuré (proposer réparation d’un préjudice). Pour un homme qui doit exercer son art dans des situations de tension sociale, la prédestination peut s’avérer utile!

D’autant que par ailleurs notre homme est ‘né coiffé’, même si l’allusion à un éventuel bonnet n’est qu’un clin d’oeil sans effet puisque les Bonnet n’ont rien à voir avec une possible mais obscure origine latine désignant un bandeau serre-tête (un chèche?!). Il s’agit tout simplement d’un diminutif de l’adjectif ‘bon’, et il y a eu de bons Bonnet comme de mauvais Malet (plus rarement Mallet, pour éviter l’équivoque avec une malle).

Le mot est définitivement devenu un ‘nom de baptême’ grâce -comme d’hab- au charisme et à la renommée d’un évêque (de Clermont) au 7ème siècle. Sans prétendre à autant de notoriété peut-être, l’avenir dira si le bon docteur Djebbari pourra efficacement se porter au chevet des manifestants et faire baisser la fièvre des revendications sociales…

(1) voir l ‘article qui est lui est consacré (août 2017)

(2) Maroc-Algérie-Tunisie-Lybie-Egypte


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>