Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Düsseldorf

Dusseldorf

Comme il sera inutile de mentionner (et d’expliquer) la ville d’arrivée du Tour de France 2017, il est encore temps de garder en mémoire celle qui fut au départ de grande boucle, située comme souvent dans l’histoire de la course hors des frontières nationales, Europe oblige. Pas très compliquée, l’origine du toponyme qui désigne la cousine de Paris ou Dijon, pas pour des raisons de jumelage administratif mais de production historique…

En effet, Düsseldorf est un peu l’équivalent d’un ‘Petit-Paris’ en ce qui concerne la mode, et fut longtemps la capitale de la…moutarde allemande, bien que située dans une région industrielle (la Rhénanie, à l’ouest du pays, pas très loin -forcément- de la frontière française). La ‘düssel-dorf’ est tout simplement un nom de lieu qui décrit la situation du tout premier village (dorf, ou dorp en néerlandais) construit au confluent d’une rivière qui se jette dans le Rhin, la Düssel, dont le nom vient lui-même d’un ancien mot germanique (Thussel) qui évoque quelque chose ou quelqu’un de bruyant.

Difficile de savoir, comme le supposent certains, s’il s’agi(ssai)t d’un élément naturel, tel le grondement ou le tourbillon des eaux à la confluence des cours d’eau (en France, c’est l’origine de la…Gironde, l’estuaire où ‘girent’, tourbillonnent les courants); ou, plus probablement, le souvenir d’une population de ‘braillards’ sauvages qui avaient donné à leur cité la réputation d’une parole sonore, pour des raisons belliqueuses ou tout simplement hégémonique sur ses voisines…

Comme on n’a pas d’enregistrement, il faudra néanmoins retenir de la rivière éponyme qu’elle abrita dans sa vallée l’une des plus anciennes adresses du monde, puisque c’est à quelques kilomètres de Düsseldorf que l’on découvrit, au milieu du 19ème siècle, la boite aux lettres de la maison de l’Homme de Néanderthal’.

Et vous savez quoi? Le facteur qui se baladait ce jour-là en passant (par hasard) dans la grotte était un…pasteur du nom de Joachim Neumann, qui s’était amusé à traduire son nom en grec, soit Néander. Il a suffi de rajouter le mot d’ancien-allemand qui désignait une vallée (thal) pour en faire l’un des berceaux de l’humanité ‘moderne’. Bon, mais pour la roue (de vélo), il faudra quand même attendre quelques millénaires.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>