Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Emmanuel…macaron

Macron 2 titre

On ne peut pas le leur reprocher, chaque peuple a ses habitudes linguistiques (et articulaires, si, si, ça commence par ça!), et donc on apprend que les étrangers à la langue de Molière ont ce curieux handicap qui réjouit tant les français un peu trop casaniers: les ‘autres’, anglo-saxons principalement, n’arrivent pas à dire correctement (= à la française) le nom de notre nouveau président. Autant avec ‘tutu’ pour un Londonien ou ‘aujourd’hui’ pour un Bruxellois, les américains ont, semble-t-il, un gros problème pour enchainer les deux syllabes de ‘Macron’, inévitablement découpé en…Mac’ Ronn, Maqueroon (comme Cameroun) voire…macaron, dont il paraît que c’est le nouveau et plus pratique surnom outre-atlantique.

Du coup, bien que l’étymologie (réelle) d’Emmanuel soit présente dans ces archives depuis son entrée au gouvernement Valls (août 2014, tapez nom et prénom dans le champ de recherche), il m’a semblé assez intéressant de vérifier si la spécialité du petit gâteau sucré que vous connaissez ne cachait pas quelque autre gourmandise: car la célèbre pâtisserie aux amandes -puis à la noix de coco, puis à tout ce que vous voulez d’exotique ou d’inattendu pour attirer le snob et faire monter le prix- aurait fait son entrée dans notre vocabulaire sous la plume d’un gourmet du 16ème siècle nommé Alcofribas Nasier, pseudonyme anagramme d’un certain…François Rabelais (remettez les lettres dans l’ordre).

Pour être très franc, on ne sait pas vraiment à qui l’on doit la création du mot, si ce n’est une analogie supposée (et reconnue) avec le…’maccarone ou macaroni’ italien (oui, celui des pâtes) dont la forme allongée, une fois découpée en ‘tranches’, pouvait faire penser à quoi que ce soit de petit et de rond; d’où, plus tard, l’extension du terme -en français- à toutes sortes d’objets comme des insignes (la rosette de la Légion d’Honneur et autres décorations de boutonnière), ainsi que des petites sculptures en visages de pierre au fronton des maisons (riches), et même, sur une carte d’état-major, des points de résistance militaire isolés de leur armée! Sans oublier la coiffure de nattes tressées en rond sur les oreilles de la princesse Leïa dans  »la Guerre des Etoiles », période post-couettes Sheila.

Petite curiosité onomastique: il existe (aussi) des Macaron en tant que noms de famille, mais qui n’ont aucun point commun avec le nouveau locataire de l’Elysée; ceux-là, cousins des Macary, représentent une variante du prénom…Macaire (de nombreux St…dans les communes de France), lui-même issu du très prisé (par les prêtres orthodoxes) adjectif grec ‘makarios’, avec le sens de ‘bienheureux’; le terme était d’ailleurs quasi-exclusivement réservé aux dieux ou aux rares mortels qui avaient su se couvrir de gloire pendant leur vie terrestre. (Toute ressemblance avec un personnage évoqué plus haut ne serait donc que pure coïncidence, mais avouez quand même…).

Au fait, si vraiment ça vous amuse d’ironiser sur la prononciation de nos amis anglais ou américains, demandez-leur ce qu’ils pensent des ‘Donalde Trompe ou Treumpe’ de nos speakers français…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>