Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Fisc

fisc

Un quotidien national met à jour une immense fraude fiscale qui implique de nombreuses personnalités (ou pas): toute la presse reprend l’information et la fige illico sous le nom de «dossier SwissLeaks». En attendant de pouvoir -éventuellement- analyser les avoirs…linguistiques de ces joyeux évadés de la finance, arrêtons-nous aujourd’hui sur l’un des mots les plus courts, les plus sonores et donc les plus retentissants de la langue française: le fisc. Vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il signifie, et si non, prenez le temps de chercher un peu avant de cliquer sur ‘suite’…

Rien à voir avec ‘Fonds d’Investissement Suisse et Caribéen’, ou ‘Fuite Incessante de Sommes Cachées’, puisque le mot désigne communément, et parfois inexactement, l’institution nationale chargée de recouvrer l’impôt, pour ne pas dire les impôts. L’impôt, ça se comprend assez rapidement, c’est ce qui est…imposé, participe passé directement issu du latin via l’ancien-français, d’après le verbe im- (préfixe qui signifie dessus, ou dedans) + -ponere (le verbe poser). Il s’agit donc du poids de la somme que l’on rajoute sur vos charges (qui pèsent déjà pas mal), ou, d’une autre façon, de l’argent que vous devez allez poser dans la boite aux lettres du percepteur. Et c’est là qu’on retrouve le fisc!

Car le terme vient, lui aussi, du latin ‘fiscus’ qui, dans un premier temps, n’a rien à voir avec vos bénéfices, déclarés ou non. On pense que l’idée est venue aux Romains d’après une tradition moyen-orientale, et sans doute plus précisément égyptienne: il s’agissait en effet d’un petit panier en osier tout à fait particulier, puisqu’il ne servait pas à ramener les poissons achetés au marché mais à collecter des dons -d’abord en nature, comme des bijoux, puis en espèces- lors de cérémonies ou manifestations officielles. L’image la plus proche que l’on pourrait trouver de nos jours est la ‘quête du dimanche’ organisée dans les églises…

Physiquement, la corbeille s’est agrandie au fil du temps pour devenir une boite, puis une caisse, ou même une malle, cette dernière étant souvent associée à…la liste de mariage (le trousseau de la mariée, ou les cadeaux). D’où, plus prosaïquement, l’idée de la malle aux trésors, jusqu’à celui, majuscule, du Trésor Public…Or, le régime politique latin ayant été le plus souvent l’Empire, ce ‘fisc’ prend alors le sens exclusif de ‘la cassette de l’empereur’, que certains n’avaient pas hésité à considérer comme personnelle (toute ressemblance avec des lignes budgétaires actuelles n’étant que pure coïncidence).

Voilà pourquoi le ‘fisque’ (première orthographe médiévale) est quasiment devenu, par glissement, le nom symbolique -comme FBI ou Interpol- de l’administration aux enquêtes de laquelle vous ne pouvez échapper quand elle vous tombe dessus. En France, on ‘paye l’impôt’ (enfin, pour ceux qui…) mais on ‘a le fisc sur le dos’, alors qu’il s’agit du même sujet. Ce sera ma…contribution directe pour aujourd’hui. Y compris étymologiquement.


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>