Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Flaesch (Christian)

Flaesch titre

Vous avez peut-être entendu parler (à défaut de l’entendre parler) de la garde à vue d’un certain Christian ‘Flèche’, comme le font sonner beaucoup de commentateurs. Or, l’ex-patron de la police judiciaire de Paris serait plutôt sous les éclairs des ‘flash’ des enquêteurs, mais il est vrai que le son de ce patronyme peut être largement équivoque, selon qu’il est d’origine française, anglaise, allemande ou…néerlandaise.

Pour une fois, pas la moindre trace d’une racine latine dans la ‘flèche’ française, elle-même à l’origine de quelques familles Flèche à la pointe des fabricants de l’objet en question. Rien à voir donc avec la ‘sagitta’ romaine qui ne restera dans notre langue que dans la main du personnage mythologique du mois de décembre zodiacal ou d’un rapace aux griffes acérées (plus quelques autres objets pointus plus spécialisés, par comparaison). Cette flèche-là vient en fait du flamand, d’après une ‘vliecke’ qui signifie ‘celle qui vole’ (voir l’allemand ‘fliegen’, voler), récupérée en francique (le très vieux français) en ‘fliugika’ puis flèche, après un trajet -linguistique- pas toujours en ligne droite, je vous l’accorde.

Or, vous avez remarqué l’orthographe très germanique de ce ‘flaesch’, qui le range donc dans tous les dialectes des régions «de l’Est», dont l’actuelle partie orientale de la France. Quels que soit le côté du Rhin ou même la rive du lac de Genève, il s’agit alors d’une variante du mot ‘fleisch’ (flesh en anglais) qui définit de la viande (et de la viande rouge -animale- voire bien ‘en chair’ si elle est humaine). En l’occurrence, par un effet de métonymie (on désigne une personne par un détail), le fleisch, ou mieux encore le fleischer ou le fleischmann, c’est forcément l’homme de la viande donc le boucher.

De Fleischer, vous connaissez forcément Max, l’un des deux frères producteurs de cinéma dont vous avez vu pendant des années le nom au générique des aventures de Popeye, le marin qui avait un flash pour les Olive. Cela étant, si ce n’était pas toujours une flèche, il était sans doute loin d’être…flache, adjectif français un brin désuet -et rare- formé sur le latin ‘flaccus’ et que l’on retrouve dans le terme ‘flaccidité’, c’est-à-dire l’état de quelque chose qui est mou. Ce qui, j’en suis sûr, vous fait penser immédiatement à un sol mouvant et marécageux, premier sens des Flache, Flachier ou Flachière de l’état-civil; ou bien aussi à un endroit humide; mais là, je ne peux plus rien pour vous. Même étymologiquement…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>