Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Gatignon (Stéphane)

Gatignon

Il ne décolère pas, monsieur le maire de Sevran, «usé par le mépris de l’Etat pour les banlieues», avec le sentiment d’être abandonné (et budgétairement défavorisé) dans les difficultés sociales, malgré ses multiples interventions ces dernières années. Soutenu et suivi dans son initiative par d’autres élus de la périphérie parisienne, il assume la gestion d’une des villes les plus pauvres de Seine St-Denis et se déclare «proche du burn-out» sur un ton grognon. Forcément grognon…

Né lui-même à Sevran, dans une famille d’élus communistes de père en fils, la souche linguistique du nom semble pourtant venir du centre de la France (le Puy-de-Dôme), d’après un terme régional occitan que l’on trouve aussi un peu plus au sud sous la forme Gatignol et même Catignol. Une histoire de terrain humide (gast) ou, plus répandu, en friche (la gastine puis gâtine, bien connue plus à l’ouest)? Par ailleurs, la syllabe ‘gast’, en gascon, évoque souvent un lieu où l’on a abandonné la (culture de la) terre, jusqu’à utiliser la forme ‘parisienne’ de ‘gâté’, c’est-à-dire en friche, puis abimé donc corrompu, au sens figuré.

Mais ici, ce n’est pas vraiment le cas; il s’agit d’un surnom plus ou moins ironique qui désignerait quelqu’un de bougon, de mauvais caractère. Certaines définitions vont jusqu’à hargneux ou agressif, ce que tempère peut-être un suffixe diminutif en ‘-on’, voire ‘-gnon’, qui peut donner justement cet aspect ironique, que l’on retrouve dans ‘trognon’ (petit tronc), ‘quignon’ (petit coin), lumignon (petite lumière) ou même mignon (à l’origine, mignot soit petit…mendiant), pour ne pas parler de ‘rognon’ (petit rein, uniquement animal)!

Et c’est là que l’on revient à notre grognon, autrement dit celui qui fait du bruit avec son…groin, qui n’est pas uniquement celui du cochon mais de tout bestiau qui ‘gronde’ (même racine), ce qui, depuis le 14ème siècle, met côte à côte dragons, loups, lions et ours bruns dans la même chorale. Alors, notre Stéphane a sans doute non seulement toutes les raisons mais aussi toutes les probabilités de faire entendre son grognement, y compris étymologiquement!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>