Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Giulia

Giulia

Ainsi donc, c’est Giulia! En tous cas, si l’on en croit la majorité des (vraies?) rumeurs et (fausses?) spéculations sur le prénom de l’héritière Sarkozy. Giulia, c’est beau comme un modèle d’Alfa Roméo, dont c’est d’ailleurs le nom d’une berline sportive fabriquée par la firme italienne dans les années 70…Ici, nous allons parler de la ‘carrosserie linguistique’ de ce prénom, qui se trouve au coeur d’une immense famille de mots, à laquelle nous allons rendre justice tout de suite.

Car il s’agit bien de justice! En effet, Giulia (version italienne régionale), Julia (version latine généraliste), ou Julie (version française), sont les variantes féminines du prénom Jules, tout cela n’étonnera personne. Jules, c’est « le Jules »; Julia, c’est « la femme à Jules »; Julietta (ou Juliette, avec le suffixe diminutif), c’est « la fille à Jules », etc…Tous ces surnoms devenus prénoms désigneraient à l’origine des gens en rapport avec le « jus » latin.
Rien à voir avec une orange pressée, il s’agit du mot qui évoque le droit, dont on retrouve la racine dans la…jus-tice (les justiciers, justiciable, etc), la ju-ridiction (juridique, jury, juré, etc), les ju-ges (jugement,etc), bref le « Jules », c’est celui qui est juste, ou qui représente le droit.

Sauf que…la véritable racine du ‘julius’ latin, c’est en réalité une abréviation de Jupiter, l’aspect « c’est moi qui ai le droit » étant venu faire confusion à cause du Jules de Cléopâtre, César empereur de son état, lequel prétendait volontiers être sorti de la…cuisse de Jupiter, ce qui tombe assez bien finalement. Signalons au passage que, dans les avatars du nom du dieu en question, il y a, en plus de jules, le mot « jovial », censé être une caractéristique du Zeus latin; mais ceci est une autre histoire.

Quoi qu’il en soit, Giulia est une petite soeur (étymologique) de la Juliette de Roméo, mais aussi de tous les Julien, July, Julot, Juillard et autres…Juillet (= le mois de Jules!). De Giulia, à part le bolide cité plus haut, et quelques longueurs de plage en Corse du Sud (Santa Giulia), on connait l’actrice Giulia Salvatori (fille d’Annie Girardot), et, catégorie Giuletta (hormis un autre modèle Alfa), l’autre actrice italienne épouse de Federico Fellini, Giuletta Massina.

Depuis plusieurs jours, beaucoup de chroniqueurs (-euses) se sont disputé(e)s sur l’orthographe du prénom de Mlle Bruni-Sarkozy. Giulia? Oui, mais prononcez « Djioulia » (difficile pour certains français); ou alors Julia (qui risque de devenir rapidement Juulia). En tous cas, Dieu merci c’est une fille, car s’appeler Jules (ou Julio, ou pourquoi pas Giulio), pour un garçon, c’est au mieux faire concurrence au terme qui désignait les souteneurs de prostituées (‘les Jules, les vrais’), et au pire, au surnom qu’on donna longtemps au pot de céramique qu’on laissait la nuit dans la chambre, voire même à l’organe qui le fréquentait régulièrement.

Il y a quand même un Jules qui va pouvoir nous être bien utile: L’un des (quatre) Jules canonisés par l’Eglise est un pape du 4è siècle après JC. Comme à un certain nombre d’autres collègues, la tradition lui attribue des pouvoirs dans un domaine particulier: or, notre Giulio est spécialisé, lui, dans le traitement de…la couperose. Cà peut toujours servir pour un bébé!


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Un commentaire au sujet de Giulia

  1. Il aime donner des noms d’objets à ses enfants ! Avant la voiture Giulia, le Louis (d’or), le Jean (taille basse) on avait le Pierre (d’achoppement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>