Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

gondole (accident de)

gondoles

Il en est des accidents de gondole comme des carambolages sur l’autoroute A1: ils ne surnagent pas longtemps (et pour cause) à la Une des médias, surtout français, peu concernés par les problèmes de priorité sous les ponts, jusqu’à un éventuel abordage entre deux promène-touristes, et de préférence sur la Seine (parce que les barques sur l’Adour ou la Sèvre niortaise, ça ne passionne pas ‘le Monde Diplomatique’). Davantage concernée, la presse italienne a plus longtemps exploité cet événement rare et pourtant de plus en plus probable, étant donné l’augmentation du trafic sur les canaux vénitiens. L’accident ayant fait un mort et un blessé grave, il n’y a pas de quoi se gondoler; et pourtant…

L’origine des gondoles -d’un point de vue linguistique- n’a rien à voir avec ‘un bateau fabriqué avec des gonds’ (j’ai lui ça dans un soi-disant dictionnaire étymologique!), ni avec la très savante et prétentieuse racine germanique ‘gund’ (autre rumeur) qui signifie le combat. On voit mal d’ailleurs en quoi la ‘gund-ole’ aurait la moindre tronche d’un bateau de combat, sauf à la confondre (à tort) avec les navires des joutes aquatiques romaines; la seule présence de cette idée de combat se trouve actuellement dans le mot qui désigne un ‘drapeau de combat’, le ‘gund-fanon’ devenu gonfanon dans notre langue moderne.

En fait, la première gondole est…grecque, et n’a rien à voir avec l’eau, sauf si vous la versez dedans; car ce mot est issu du terme ‘kondo’ (devenu gondo, en latin), qui évoque un vase à boire, dont la principale caractéristique était un col recourbé et surtout des flancs très marqués (une bouteille d’Orangina avec un mini-entonnoir si vous voulez). Ce qui motivait surtout les Grecs, c’était la forme renflée de la chose, à tel point que le mot va rapidement s’appliquer à plusieurs parties du corps humain ayant une forme de bosse (honni soit…). En l’occurrence, il s’agissait non pas de flancs ou de hanches sensuelles mais de tout ce qui pouvait…gonfler, à savoir un coude, un genou ou de façon générale toute articulation, sans oublier les gencives et des bourrelets disgracieux (désolé pour le glamour). Le ‘kondo’ est donc en général un courbe irrégulière.

A tel point que, passant du grec au latin, notre renflement devient donc ‘gondo’, puis ‘gonda’, que les romains utilisent pour définir cette fois le gonflement d’un ballon, d’une toile de tente déformée par le vent, et enfin d’une voile de bateau sous la brise. Quelques siècles plus tard, l’italien archaïque (je veux dire la langue) va créer un diminutif pour qualifier une ‘barque déformée’ (à l’avant et à l’arrière); ainsi naissent la ‘gondhola’ puis gondola actuelles.

Les Français, qui n’envisageaient pas d’avancer sur le Var ou le Rhône à grands coups de bâtons dans l’eau (sauf inondations), n’ont gardé de ce mot que l’idée de quelque chose de déformé, surtout quand vous ratez l’entrée du garage et que la carrosserie de la BMW est toute gondolée, alors que vous vouliez la mettre à l’abri pour éviter que les grêlons ne gondolent le toit…Pour nous, le sens est donc plutôt plutôt péjoratif, et s’appliquent souvent à une tôle ou à un matériau abimés (du papier mouillé, du parquet mal ajusté, du plastique au soleil, du métal oublié sur le feu, etc).

Et même si vous vous gondolez de rire, c’est souvent pour des raisons et dans une position plus ou moins vulgaires, bien que le mot soit aujourd’hui passé de mode (désormais, on est carrément ‘mort de rire’, c’est à dire plutôt raide que gondolé). C’est pire encore si l’on vous dit que votre femme ‘gondole de la devanture’, ce qui ne veut pas dire qu’elle doit ravaler la façade mais tout simplement qu’elle est…enceinte, dans un gondolement beaucoup plus proche donc du renflement étymologique. Alors, pour les bateaux de Venise, c’est peut-être pareil: une histoire de gondoliers peut-être un peu trop gonflés?


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>