Le site qui vous aide à comprendre le vrai sens de votre patronyme

Grillo (Beppe)

Grillo

Tout l’a presse l’a présenté comme le trublion des récentes consultations nationales italiennes, Beppe Grillo est devenu la ‘bête noire’ de la classe politique romaine. En fait, il serait plus juste de parler d’un insecte indésirable qui fait entendre sa voix stridente dans la vie politique, car le patronyme du ‘Coluche italien’ (ils avaient tourné un film ensemble, «le Fou de Guerre», en 1985, comme quoi…) risque de grésiller encore longtemps dans la tête des électeurs transalpins. Et pour cause…

Le mot est en effet d’origine latine (ce qui semble logique en l’occurrence, mais cela n’est pas toujours le cas), et il découle très directement de ‘grillus’, qui désigne tout simplement un…grillon! Or, même si un patronyme est toujours lié à un ancien surnom qui ‘raconte’ plus ou moins le profil de l’ancêtre de la famille, n’imaginez pas une seconde que le sexagénaire excité aux cheveux blancs porte de grandes antennes et sautille deci-delà. Par contre, il illustre parfaitement l’autre caractéristique incontestable de l’insecte en question, il ‘chante’, ou plutôt il stridule, c’est-à-dire qu’il frotte ses élytres, pour signaler sa présence en général pendant la nuit.

Selon votre culture, l’animal peut avoir une connotation légèrement différente, mais, dans les zones du monde où il est présent, il est généralement considéré comme un être bénéfique, locataire chaleureux du foyer de la cheminée. Pendant des siècles, la tradition populaire mâtinée de religion le surnomme ‘le petit cheval du Bon Dieu’ (ne pas confondre avec la bête-à-Bon-Dieu coccinelle), et une maison où chantait le grillon était forcément heureuse. Par contre, quand il se taisait soudain, c’était présage de malheur ou de deuil. Grâce à son chant de ‘crécelle’, rare et inattendu, voilà donc un insecte qui va frapper l’imagination des peuples et générer un surnom que l’on appliquera à…quelqu’un de gai, ou qui chante tout le temps (pas seulement la nuit).

Si la démarche vous semble douteuse, dites-vous qu’on trouve également dans l’Etat-Civil des Papillon, des Sauterelle, des Moustique ou des Mouche, selon que vous aurez (dans l’ordre) l’esprit léger, la détente agile, un comportement agaçant ou un poids plume! Alors, le grillon et sa réputation sympathique, on va le retrouver dans de nombreuses régions, à commencer par l’Italie et la la Corse sous la forme Grillo ou le pluriel Grilli; en France, depuis le moyen-âge, il s’appelle d’abord Grillet ou Grillier, puis Grillot ou carrément Grillon. Dans la moitié Est du pays, on peut trouve la version simple de Grille, ou même Grill et Gril (rien à voir avec le barbecue); la partie Ouest, de la Bretagne à la Gascogne, adoptant, elle, le (parfois diminutif) Grillou.

Quant à ce prénom étrange de Beppe, il n’a rien à voir avec une compagnie anglaise spécialisée dans les feux d’artifices pétroliers dans le Golfe du Mexique, il s’agit tout simplement d’un exemple parfait d’ »aphérèse », cette figure de style linguistique qui transforme un mot en supprimant la syllabe initiale: On part donc du très…hébreu ‘Yasaph’, devenu Josephus en latin, et évidemment Joseph en français. En italien, cela nous donne Giuseppe (ou…Gepetto, en forme de diminutif!); à ce stade intervient donc l’aphérèse, qui fait de Giu-seppe des Seppe, ou Peppe, Peppo, Peppone, Pippo, ou encore Beppo, Beppi et..Beppe. Pour ces trois dernières formes s’est ajoutée une ‘inflexion’, c’est à dire que le ‘p’ est devenu un ‘b’ davantage sonore (phénomène régional).

Alors, notre joseph-le-grillon sera-t-il un bon ou un mauvais présage pour la destinée de son pays? En tous cas, comme souvent en étymologie, à force de chercher le sens des racines, on tombe parfois sur des coïncidences étonnantes: savez-vous que le phonème (le son) hébreu de ‘Yasaph’ évoque l’idée d’augmenter quelque chose, «d’en rajouter»? Et que le ‘grillus’ latin, à un moment de la décadence de l’Empire, avait pris de sens de…’caricature’! Ce qui est sûr, c’est que ce Grillo à la voix stridente se frotte les pattes de faire désormais partie de l’élytre de la classe politique…


N'hésitez pas à soutenir ce site ! Il vous est possible de faire un don libre pour assurer un contenu régulier et sans publicité. Votre participation serait grandement appréciée !

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>